Son
0

DJ Earworm – Blame It on the Pop / United State of Pop 2009

Comment retrouver la pêche en 4.45 minutes ?

75894554

Publicités
0

Joséphine, Tome 1 – Pénélope Bagieu

60391316

Résumé : Joséphine a des tas de malheurs dont elle est bien souvent à l’origine : elle est maladroite, ne gère pas très bien ses relations professionnelles, peine à se faire entendre, fait des gaffes assez embarrassantes, et enchaîne les faux-pas dans sa vie amoureuse. Elle est en quelque sorte l’artisan de son propre malheur, mais veille à ne surtout jamais tirer de leçons de ce qui lui tombe dessus.


Mon avis : 3,5/5

Nombre de pages : 64
Éditeur : Delcourt
Langue : Français
Prix : 14.95 €

Extrêmement girly, ces histoires là sont crevantes de vérité. Joséphine c’est en quelques sortes notre Bridget Jones française. Elle a 30 ans, quelques rondeurs mal placées, un penchant pour l’alcool quand son moral est au plus bas, elle est myope et pour couronner le tout elle ne tombe jamais sur le bon gars. Un véritable carton plein !

 48194cdba5ed57780b5c4a0ed9e1c6b3

Mais Joséphine c’est aussi une jeune femme drôle et souvent touchante qui nous ressemble. À travers ce premier tome réalisé par la génialissime Pénélope Bagieu, on découvre une vie faite de hauts et de bas et surtout d’espoirs. Car le plus important lorsqu’on est une jeune femme pas toujours bien dans sa peau c’est de toujours garder espoir. Car le bonheur peut se trouver au coin de la rue (disent les femmes mariées et heureuses avec leurs trois enfants et leurs maisons à la campagne). Certains trouveront que ses problèmes sont superficiels, mais je n’ai pas honte de dire que je passe beaucoup plus de temps à pester parce-que j’ai pris un kilo ou alors parce-que tel ou tel garçon ne me rappelle pas plutôt qu’à propos de la famine dans le tiers monde. Et pourtant je ne me qualifie pas de superficielle (enfin je ne crois pas).

Petit hic : le prix. 15 euros une bande dessinée qui se lit en même pas trente minutes ça fait mal au porte feuille. Mais si vous n’êtes pas pressée sachez que toutes les bandes dessinées de Pénélope Bagieu finissent par sortir au format pocket, donc à un prix très abordable.

0

Eternels, tome 2, Lune Bleue – Ayson Noel

56042018

Présentation : Ever apprend à maîtriser ses récents dons d’immortelle avec Damen, son âme sœur, qui l’initie aux pratiques obscures de son nouveau monde, Summerland. Ils vivent ensemble le parfait amour, jusqu’au jour où Damen est frappé d’un mal soudain et inconnu qui détruit peu à peu sa mémoire, son identité… et met sa vie en péril. Prête à tout pour le sauver, Ever explore les dimensions mystiques de Summerland, où elle découvre le passé de son grand amour – une terrible histoire qu’il espérait lui cacher… Elle apprend aussi les secrets du temps et surtout l’existence d’un portail qui apparaît au moment de la lune bleue et permet de circuler entre les différentes époques. Or la lune bleue approche… Ever doit alors faire face à un choix déchirant : remonter le temps pour ramener sa famille à la vie ou rester dans le présent et sauver Damen, qui s’affaiblit un peu plus chaque jour.


Mon avis : 3/5

Nombre de pages : 314
Éditeur : Michel Lafon
Langue : Français
Prix : 16.20 €

Ce deuxième tome est pas mal. Je ne voulais pas le lire trop vite afin de faire durer le plaisir mais ça a été plus fort que moi, je devais connaitre ce qui allait se passer au plus vite. Du coup il n’aura pas tenu plus de deux jours.

L’intrigue est toujours prenante mais comporte tout de même quelques longueurs par moment. Tous les passages où Damen ne reconnait plus Ever sont horribles, qui plus est ce n’est pas comme si il l’ignorait. Bien au contraire, il se comporte avec elle de façon totalement odieuse. Comment ne pas souffrir avec Ever de pareille situation ? Cependant elle n’est pas du genre à se laisser faire. Elle se montre forte et affronte sa douleur en s’aventurant là où elle n’a jamais été seule, et tout ça pour sauver Damen. J’imagine que par amour on est capable de tout même du pire…

La fin, comme souvent, est horrible. L’auteur, en pure sadique termine ce tome sur un énorme suspense. Parfait pour nous faire enrager en attendant la la sortie du troisième tome.

0

Zombieland

72196553

Résumé : Seuls survivants d’une apocalypse de zombies, Colombus et Tallahassee (oui ils s’appellent par leur état d’origine), deux hommes que tout oppose, sillonnent les routes et affrontent les zombies qui grouillent aux quatre coins du pays. Au cours de leur périple, ils rencontrent deux autres survivantes, Wichita et Little Rock, et entreprennent tous ensemble de rejoindre un parc d’attraction sur la cote ouest des États-Unis.


Mon avis : 4/5

Voila mon dernier film coup de cœur ! Un pur délire. Au début j’étais assez réticente car en général je ne suis pas du tout fan de film gore, je trouve ce genre de film naze et sans recherche. Mais « Zombieland » et l’exception qui confirme la règle. Un film cra-cra mais extrêmement drôle. Les trucages sont très bien fait, ces zombies la n’ont rien à envier aux grands classiques. Le réalisateur a d’ailleurs voulu qu’ils soient réalistes, car même s’il voulait avant tout faire une comédie, il ne voulait pas se mettre à dos les amateurs de films de zombies.

Du coup il a mis la dose ! C’est pourquoi je vous conseille de regarder « Zombieland » le ventre vide (question de sécurité). Les acteurs sont géniaux et nous régalent avec des répliques cinglantes. Jesse Eisenberg est excellent (je pense que je suis en train de tomber amoureuse), il cartonne dans le rôle du mec paumé, anti playboy mais au fond tellement craquant ! Son acolyte Woody Harrelson est tout autant hilarant dans le style bad boy viril au coeur tendre.

tumblr_m2mni7QyJG1qi25h6o1_500 tumblr_n12aak2oui1r9nm7io1_500

On aime aussi le duo de frangine composée d’Emma Stone et Abigail Breslin. D’ailleurs il aurait été bien de moins maquiller Emma Stone, parce-que le regard charbonneux jour après en pleine fin du monde, c’est pas hyper crédible. Cela dit ça m’a fait remarquer qu’elle avait de très grands yeux, un peu comme Mila Kunis.

ESZland3

Je trouve vraiment dommage que le film n’ait pas profité de plus de publicité lorsqu’il est sorti en salle en France, parce qu’il en valait le coup. J’imagine que beaucoup de gens comme moi ce sont dit « non je ne vais pas le voir car je n’aime pas ce genre de film » sans savoir la petite merveille qui se cachait derrière.

Donc voila, si vous voulez passer un bon moment je ne peux que vous le recommander ! Et parce-qu’on ne sait jamais de quoi est fait le destin, voici quelques règles de survie du personnage principal du film en cas d’invasion de zombies. Que le meilleur gagne !

72197065