Son
0

Tuck & Patti – You take my breath away

Publicités
0

500 Days of Summer

56294433

Résumé : Tom croit encore en un amour qui transfigure, un amour à la destinée cosmique, un coup de foudre unique. Ce qui n’est pas du tout le cas de Summer. Et pourtant, Tom va partir à sa conquête, s’armant de tout son courage et de toute sa naïveté. Leur histoire, décousue, attachante et si souvent tumultueuse, décrit avec l’originalité propre au cinéma indépendant l’amour vécu par deux personnages que tout oppose.


Mon avis : 5/5

On vous le dit dès le début : Attention, ce film n’est pas une histoire d’amour. Et c’est ce qui fait qu’il est franchement génial. De plus l’histoire est racontée de façon originale.

Le film débute avec la rupture de Tom et Summer. S’ensuit les 500 jours de leur « histoire », ceux qui ont précédé ce désastre. Le tout dans un désordre chronologique, afin d’avoir une narration à la fois drôle et rythmée !

Best morning of my life.

Best morning of my life VS Worst morning of my life.

Lorsque Tom rencontre Summer, c’est le coup de foudre. Enfin, surtout pour lui. Tom est le genre de garçon romantique, à croire en son destin. Du coup lorsque Summer arrive et qu’ils se découvrent des goûts communs il croit tout de suite avoir rencontré son âme soeur. Il va très vite devenir complètement dingue de cette fille, et tout tenter pour la garder à ses cotés. Pendant qu’elle, souvent en retrait, semble mettre un frein au sentiment amoureux.

tumblr_m69vfp0Coy1rubinpo1_500

Ce que ce film a de bien, c’est qu’il est vrai. Les comédies romantiques que l’on voit en général sont souvent surfaites. Les personnages se remettent en question, changent (trop pour que ce soit vrai) et ça finit en « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ». La vie à deux n’est pas un long fleuve tranquille. On est souvent « seul, à deux ». Trouver la bonne personne est un véritable parcours du combattant. Pour Tom, tout a été trop beau dès le début. Terriblement romantique il n’a pas pu s’empêcher d’idéaliser sa relation avec Summer.

 tumblr_n586mhEloK1rn2o32o1_250 tumblr_n586mhEloK1rn2o32o2_250

En fait Tom est surtout amoureux de l’amour. Il cherche tellement à vivre une relation parfaite avec Summer qu’il en oublie qui elle est vraiment. Du coup il ne peut qu’être déçue. Il s’imagine des scénarios parfaits qui n’arrivent jamais.

tumblr_l0z2rqOoYD1qaos1wo1_500

Et oui, cruelle est la réalité !

Les choses se compliquent encore plus lorsque Summer et lui se séparent. Leur relation a beau être finie, il reste persuadée qu’elle est la femme de sa vie mais qu’elle ne l’a pas encore réalisé. Malheureusement les choses ne sont pas toujours comme on voudrait qu’elle le soit.

On pourrait alors penser que Tom a perdu 500 jours de sa vie à courir après une fille qui ne le méritait pas, ou tout simplement qui ne lui convenait pas. Mais moi je vois plutôt ça comme un apprentissage, une façon qu’a eu Tom de mieux se connaitre. D’ailleurs, il réalise entre autre que sa carrière dans les cartes de voeux n’est pas tout à fait ce qui lui convient.

tumblr_n4g6q1kC8w1s75fxso1_500 tumblr_n4g6q1kC8w1s75fxso2_500

En conclusion « 500 days of Summer » est un film qui parle de la recherche de l’amour et non de romance. Une bouffée d’air frais dans le monde rose bonbon des comédie romantiques américaine. Autre bon point : l’intervention de dessins dans certaines scènes. Le résultat est superbe !

57350687

Enfin, notons aussi la bande originale tout à fait sensas’ ! On y retrouve entre autre une reprise de Zooey Deschanel ou plutôt son duo musical « She & Him » effectuer une très bonne reprise de « Please please please let me get what I want » des Smiths.

Son
0

Et en plus il chante !

tumblr_m6t32wPh9l1rs1bg7o1_250

Joseph Gordon-Levitt a touché 1000 points d’un coup sans passer par la case départ ! En plus d’être un excellent acteur voila qu’il chante et en français qui plus est ! Et cerise sur le gâteau, c’est une chanson de Brel à laquelle il s’est attaqué, et pas la plus facile. « La valse à mille temps » c’est déjà pas évident quand le français et sa langue maternelle, alors pour un étranger j’imagine même pas ! Conclusion : Jo, will you marry me ??!!

0

Les Hauts de Hurle-Vent – Emily Brontë

75226451

Résumé : Les Hauts de Hurle-Vent sont des terres balayées par les vents du nord. Une famille y vivait, heureuse, quand un jeune bohémien attira le malheur. Mr. Earnshaw avait adopté et aimé Heathcliff. Mais ses enfants l’ont méprisé. Cachant son amour pour Catherine, la fille de son bienfaiteur, Heathcliff prépare une vengeance diabolique. Il s’approprie la fortune de la famille et réduit les héritiers en esclavage. La malédiction pèsera sur toute la descendance jusqu’au jour où la fille de Catherine aimera à son tour un être misérable et fruste. Ce roman anglais, le plus célèbre du XIXe siècle à nos jours, a été écrit par une jeune fille qui vivait avec ses soeurs au milieu des landes de bruyère. Elle ne connut jamais cette passion violente ni cette haine destructrice. Elle imagina tout, même le fantôme de la femme aimée revenant tourmenter l’orgueilleux qui l’a tuée.


Mon avis : 5/5

Nombre de pages : 413
Éditeur : Le Livre de Poche
Collection : Classique
Langue : Français
Prix : 5.60 €

Cette année, sur les conseils de ma tante j’ai lu « Les Hauts de Hurle-Vent ». « Tu verras, c’est un livre magnifique, sombre mais plein d’émotions »m’a t-elle dit. Et je n’ai qu’une chose à dire : Elle avait raison ! J’ai adoré baignée dans une atmosphère sombre et pesante. Je connaissais ce roman seulement de titre. Du coup ça a été pour moi une véritable surprise et révélation. L’ambiance n’a strictement rien à voir avec un livre de Jane Austen. Je dis ça car j’avais dans l’idée que c’était le même style. Grosse erreur…

Cependant, même si le style est totalement différent, ça ne m’empêche pas d’aimer autant Emily Brontë que Jane Austen. On ne peut les comparer. Elles ont toutes les deux leurs façons d’écrire sur l’amour et leurs propres univers.

Ce que j’ai aimé dans « Les Hauts de Hurlevent » c’est surtout les personnages. Complexes et imparfaits. Ils ont des défauts et sont par moment faibles (souvent pour certains). Ce roman n’est pas une histoire d’amour banale et encore moins un conte de fée. Ce qui est troublant avec les personnages c’est qu’on les aime autant qu’on les déteste. Pendant ma lecture je me disais « Quelle horreur ce Heathcliff » et puis quelques pages plus tard j’avais envie de le prendre dans mes bras pour le réconforter. Et je vous jure que je n’ai pas une tendance au syndrome de Stockholm où à la schizophrénie. Il est facile de tomber sous le charme d’un Mister Darcy ou d’une Lizzy Bennett, mais aimer Cathy et Heathcliff c’est ce qui fait la force d’Emily Bronte. Elle a su écrire ce roman d’une façon telle que leurs actes les plus répréhensibles (et il y en a) ne changent en rien ce qu’on ressent pour eux. Nous faire aimer des âmes noires, beau travail Emily !

Souvent dans les histoires on félicite le héros d’avoir fait le bon choix. Vous connaissez tous ce genre de scènes où l’héroïne s’enfuit alors qu’elle est sur le point de se marier, et ce afin de rejoindre l’homme qu’elle aime vraiment. Ou encore lorsque le garçon vient récupérer sa dulcinée à l’aéroport en courant au milieu de la foule. On trouve toujours ça d’un romantisme fou, mais en même temps on se dit aussi que ce n’est franchement pas crédible. Oubliez tout ce que vous connaissez du romantisme avec « Les hauts de Hurle-Vent ». Dans ce roman on découvre des personnages dont l’amour les ronge d’une façon tellement puissante que ça les plonge dans le plus profond des désespoirs, voire dans la folie. Ici les rendez vous sont souvent, pour ne pas dire toujours, manqués, les rapports complexes et les choix indécis.

Heathcliff a Catherine dans la peau. Elle est sa vie, son monde, son âme. Et cet amour ne peut qu’être beau à regarder. Mais en même temps il fait naitre en lui une haine proche de la folie lorsque cette dernière lui échappe. Quant à Catherine, elle n’est pas une jolie et gentille jeune fille. Elle a des défauts et un un coté « Je veux tout » tout en n’étant jamais sure de ce qu’elle veut vraiment. Elle ne sait jamais comment agir. Finalement elle est comme nous, elle ne fait pas toujours les bons choix, et le regrette souvent.

Cette histoire est une des romances les plus bouleversantes de la littérature classique. Elle vous poursuit longtemps après avoir fermé le livre. Vous ne pouvez vous empêcher de vous la repasser en boucle dans la tête. Les personnages sont montrés dans leurs aspects les plus sombres mais aussi les plus beaux, ce qui ne peut que les rendre encore plus réalistes,  et fait qu’on a l’impression de les connaitre.

58427686

Et puis il y a les paysages ! « Les Hauts de Hurle-Vent » c’est avant tout un domaine encerclé d’une nature presque sauvage et souvent violente. On ressent cette histoire sombre que vivent les héros à travers la description des paysages. On est loin de l’Angleterre romantique de Jane Austen. Ici l’ambiance est plus noire et complexe. Emilie Brontë est vraiment très forte, elle arrive à exprimer la complexité de l’histoire à travers chaque élément. Le temps, les personnages, les actions, les décors, la nature… tout est utile à l’intrigue.

En conclusion « Les hauts de Hurle-Vent » m’a complètement chamboulée, et je conseille cette lecture à tous !

0

The Time Traveler’s Wife – Hors Du Temps

56794514

Résumé : Claire aime Henry depuis toujours. Elle est convaincue qu’ils sont destinés l’un à l’autre, même si elle ne sait jamais quand ils seront séparés… Henry est en effet un voyageur du temps. Il souffre d’une anomalie génétique très rare qui l’oblige à vivre selon un déroulement du temps différent : il va et vient à travers les années sans le moindre contrôle sur ce phénomène. Même si les voyages d’Henry les séparent sans prévenir, même s’ils ignorent lorsqu’ils se retrouveront, Claire tente désespérément de faire sa vie avec celui qu’elle aime par-dessus tout…


Mon avis : 4/5

Cela faisait un moment que ce film me faisait de l’oeil. Déjà, j’avais craqué sur l’affiche que je trouve vraiment très jolie et puis la bande annonce m’a franchement intrigué. Du coup hier soir un visionnage s’est imposé !

Dès le début on comprend que les choses ne vont pas être simples entre Claire et Henry. Et elles ne le sont pas. Ils font en sorte de vivre leur vie à deux, mais les disparitions incontrôlées d’Henry mettent le couple à mal. Cependant l’amour est plus fort que tout.

Henry & Claire

Henry & Claire

Jusqu’à sa rencontre avec Claire, Henry vivait en solitaire. Il était très dur pour lui d’envisager une relation. Lorsqu’il rencontre Claire pour la première fois dans une bibliothèque, elle lui annonce qu’ils se connaissent depuis plus de vingt ans. Qu’elle l’a rencontré quand elle était tout petite et que depuis elle est folle amoureuse de lui. Henry va enfin avoir quelqu’un dans sa vie, quelqu’un sur qui compter et à qui se rattacher. Claire devient d’une certaine façon son port d’attache.

Claire rencontre Henry pour la première fois.

Claire rencontre Henry pour la première fois.

Ils décident alors de construire une famille mais des doutes s’installent. Et si l’enfant avait le même problème génétique ? Pourquoi Claire et Henry (du présent) n’ont ils jamais vu un Henry de plus de 45 ans ? Le couple peut il tenir malgré les séparations incessantes et surtout incontrôlées ? Existe t-il un antidote ? etc…

tumblr_m3ls1gjrXT1rt8p97o1_500

Ce film est vraiment superbe. Extrêmement touchant. Eric Bana et Rachel McAdams y sont excellents. On se dit souvent que voyager dans le temps ça doit être super cool, mais lorsqu’on a aucune prise dessus et qu’en plus on voyage toujours en solo c’est vraiment délicat à concilier avec une vie sociable. Sans oublier que le voyageur laisse ses vêtements au point de départ. Ohhhh que ce fut dur de voir les fesses d’Eric Bana à plusieurs reprises.

Cela dit, ça na pas que des inconvénients le voyage dans le temps.


Comme beaucoup de belles romances,  « The Time Traveler’s Wife » est l’adaptation d’un roman écrit par Audrey Niffenegger. Un véritable best seller aux États-Unis.

71a9VQF9b1L._SL1500_

Nombre de pages : 521
Éditeur : Editions 84
Collection : J’ai lu roman
Langue : Français
Prix : 8.90 €

Son
0

Into Dust – Mazzy Star / Ashtar Command

Voila une chanson que je trouve vraiment belle. Elle me suit depuis quelques déjà années. Découverte dans la série « Newport Beach », j’ai tout de suite adoré ! La voix suave et en même temps cristalline de la chanteuse, la guitare sèche et les cordes en fond.

Et puis il y a la version faite par Ashtar Command. Toute aussi belle que la première, si ce n’est plus. Le rythme a quelque chose d’indien, d’oriental. Et le mélange des voix masculines et féminines est vraiment magnifique.