0

Joséphine, Tome 3, Change de camp – Pénélope Bagieu

61387364

Résumé : Joséphine a toujours « la trentaine », n’est toujours pas mariée, et n’a toujours pas d’enfant. Gaffeuse et complexée par ses hanches, l’héroïne de Pénélope Bagieu qui nous ressemble tant vit toujours avec son chat Bradpitt, mais elle ne dort plus avec toutes les nuits… La voici désormais dans le camp des « maquées » !


Mon avis : 3,5/5

Nombre de pages : 64
Éditeur : Delcourt
Langue : Français
Prix : 14.20 €

Troisième tome de la Saga « Joséphine », notre Bridget Jones française continue sa petite vie dont les aventures ne sont pas prêtes de s’arrêter. Encore sous le choc du mariage de son ex avec sa patronne (si parfaite), la trentaine, pas de petit ami, un chat, des soirées arrosées… Le futur ne s’annonce pas très prometteur, à moins que… Mais oui, ça y est, Joséphine a rencontré l’amour !

b21b5f480bd03e415f6f5b106505d0df

Seulement voila, il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. L’amour est au rendez-vous mais pour le garder Joséphine va devoir bosser dur. Première étape : avoir confiance en soi, et ça, c’est pas gagné ! En effet, notre héroïne doit prendre sur elle afin de calmer son angoisse d’être quittée par Simon, ce nouvel amour, qui semble fait pour elle. Et histoire de pimenter un peu plus sa vie, Joséphine apprend qu’elle est enceinte. On vit alors avec elle ce début de grossesse, et ce, d’une façon très différente de celle qu’on nous rabâche souvent comme étant « 9 mois de pur bonheur et d’épanouissement ». Pénélope Bagieu n’a pas peur de casser l’image rayonnante de la femme enceinte, sans pour autant faire de son héroïne une future mère indigne. Non, elle est simplement normale : angoissée et heureuse à la fois.

71Kt+zZGcjL._SL1349_

Joséphine continue alors d’être la « girl next door ». Une fille comme nous, et c’est pour ça qu’on l’aime et qu’on suit ses aventures avec plaisir.

Publicités
0

Joséphine, Tome 2, Même pas mal – Pénélope Bagieu

josephine

Résumé : Joséphine revient ! Dans ce deuxième tome, elle tombe folle amoureuse d’un homme… marié… mais plus pour longtemps, il l’a promis. Toujours aussi gaffeuse et complexée par ses hanches, Joséphine a décidé d’adopter une nouvelle philosophie de vie : elle s’est mise au yoga et relativise…


Mon avis : 4/5

Nombre de pages : 64
Éditeur : Delcourt
Langue : Français
Prix : 14.95 €

Un deuxième tome encore plus drôle que le premier (et oui, c’est possible). Tellement réaliste ! Notre Bridget Jones française n’a toujours pas trouvé son Marc Darcy, c’est même plutôt l’inverse. Elle continue de tomber sur des boulets, des hommes incapables de s’engager, ou alors pire, déjà engagés.

6b0431764b77afcbf1d86a5c3be4d474

Drôle, timide, parfois folle, souvent touchante, on ne peut que s’attacher à Joséphine et espérer qu’elle voit enfin la lumière au bout de ce tunnel rempli d’histoires d’amour compliquées et bancales.

 01c834dbac9ebdc0c7ddecaa8cfaab8a

La suite est sortie depuis quelques mois, et ce troisième tome, intitulé « Joséphine change de camp » m’attends patiemment dans ma bibliothèque. Pour ceux qui n’ont encore lu aucune des bandes dessinées « Joséphine » de Pénélope Bagieu, je n’ai qu’une chose à dire : Mais qu’est ce que vous attendez ?!

0

Tristan & Iseult

Comme le dit les affiches publicitaires du film : « Avant Romeo et Juliette, il y a eu Tristan et Iseult ». Étant donné les nombreuses différences entre le livre et le film, je vous ferai par de ma critique du film de 2006 et grâce à Sombrelune, on a saura plus sur le livre.

Le livre

Tristan et Iseult

L’avis de Sombrelune

« Seigneurs, vous plaît-il d’entendre un beau conte d’amour et de mort ? C’est de Tristan et d’Iseut la reine. Écoutez comment à grand’joie, à grand deuil ils s’aimèrent, puis en moururent un même jour, lui par elle, elle par lui. »
Voilà comment commence le Roman de Tristan et Iseut. Il s’agit d’une légende celtique très ancienne colportée dans le triangle des trois terres (Irlande, Grande-Bretagne et Bretagne française -la petite Bretagne) qui constituaient à l’époque la région de Bretagne, et écrite aux alentours des XIIe et XIIIe siècles. Il en existe plusieurs manuscrits.
C’est une histoire éternelle : histoire d’amour impossible, conflit entre l’individu et la société, le cœur et la raison, la foi et les désirs humains, pleine de combats, de suspense, de poésie… Elle a toujours suscité beaucoup d’intérêt et a été reprise de multiples manières, films, tableaux, BD, etc… au point qu’elle est réellement devenue un mythe.
On y retrouve aussi des thèmes de la littérature antique, des réminiscences, des inspirations assez évidentes.
Dans ce roman, on est plongé dans un univers complexe, où se mêlent magie païenne et foi chrétienne. Car, en plus des croyances populaires traditionnelles, le Dieu des Chrétiens y a une importance capitale. Tout se fait par lui et pour lui. Il ne faut pas oublier qu’au Moyen Age, la société est régie par les règles religieuses. La morale, la chevalerie, la royauté, tout est lié à la foi chrétienne. Mais cette foi reposant sur un message d’amour, quoi de mieux qu’une histoire d’amour pour l’illustrer, dans toute sa complexité ?

Résumé

Tristan est le fils de Rivalen (roi de Loonnois, en Cornouaille française) et de Blanchefleur (sœur du roi Marc de Cornouailles, en Angleterre). Son père meurt au combat, et sa mère de chagrin, après lui avoir donné naissance et un nom qui témoigne de sa peine. Tristan, recueilli par le fidèle Rohalt grandit, anonyme. Il est éduqué par Gorvenal qui en fait un chevalier parfait. Tristan est un héros-né. Il se bat parfaitement et est de surcroît cultivé. Il est un archer confirmé et un harpiste. C’est le héros courtois par excellence : il n’est pas qu’une brute sanguinaire, il est intelligent et raffiné, comme il sied d’être à la cour des seigneurs et… avec les gentes dames !

edmund blair-leighton tristan et iseult 1902 via fr.academic.ru

Edmund Leighton – Tristan & Isolde

Le roman est plein de péripéties qu’il serait long de résumer. Disons que Tristan finit par retrouver son seul parent vivant, son oncle Marc, et qu’il devient son vassal. Cette notion a beaucoup d’importance, elle signifie que Tristan doit tout sacrifier à son seigneur, ce qui n’est pas sans poser de problème…

Il suscite bientôt la jalousie des barons de Marc en se montrant un chevalier exceptionnel : il délivre les Cornouailles du tribut que l’Irlande lui imposait en tuant le Morholt, un géant monstrueux, frère de la reine d’Irlande. Durant le combat, son épée est ébréchée : un morceau de la lame reste dans le crâne du géant. Malheureusement, Tristan a été blessé par l’épieu magique de son adversaire, et le voilà qui meurt, lentement, empoisonné. Il dégage une odeur insupportable, au point qu’on en vient à l’abandonner, selon son souhait, dans une barque, au gré des flots. Mais la mer le conduit en Irlande où il est recueilli par la reine, habile magicienne, et sa fille, Iseut la Blonde. Il est défiguré par le poison qui le ronge, aussi personne ne le reconnaît, et les deux femmes le soignent et le guérissent ! Il s’enfuit avant d’être reconnu.

De retour auprès de son oncle, Tristan est confronté à un nouveau problème : les barons du roi le pressent de se marier afin d’avoir une descendance qui pourra lui succéder, car ils craignent que le roi ne cède son trône à Tristan qu’ils jalousent intensément. Or, Tristan voit un jour deux hirondelles apporter dans leur bec un cheveux d’or ! Il lui parle alors d’Iseult la Blonde dont la beauté lui a fait forte impression. Un mariage entre les Cornouailles et l’Irlande permettrait aussi de réconcilier deux terres ennemies…

C’est là que les choses dérapent : il aurait été si simple de transmettre le trône à Tristan et de lui donner Iseult en mariage ! Mais l’histoire ne l’a pas voulu ainsi. C’est le roi qui doit engendrer, et sa lignée monter sur le trône.

Tristan est envoyé en Irlande afin d’aller demander Iseult pour son oncle. Mais c’est une tâche délicate… A son arrivée, il découvre que le pays est terrorisé par un dragon et que le roi offre sa fille à qui saura tuer le monstre. Un soupirant d’Iseult, Aguynguerran le Roux, tente chaque jour le combat, mais il est peureux et ne parvient jamais à combattre. Tristan tue le dragon, coupe sa langue pour faire la preuve de son exploit et la place dans sa chausse. Mais le venin que contient cette langue lui fait perdre connaissance. L’autre en profite pour s’attribuer la victoire et réclame Iseult. Celle-ci n’y croyant pas, et ne supportant pas l’idée de devenir la femme d’Aguynguerran qu’elle déteste, se rend sur place, découvre Tristan, le ramène à sa mère qui le soigne… pour la deuxième fois !

Paolo Uccello - Saint Georges et le dragon

Paolo Uccello – Saint Georges et le dragon

Ici se trouve une formidable scène ! Iseult s’occupe de Tristan, elle le trouve beau. Elle préfèrerait mille fois lui appartenir, et souhaite de tout cœur qu’il recouvre rapidement ses forces afin d’affronter Aguyngerran en combat singulier (car, dans ce roman, lorsqu’un héros est dans son bon droit, il ne peut que gagner : Dieu fait en sorte que ce soit le cas !). Elle lui donne un bain… Tristan la regarde, est fier de l’avoir conquise… mais il ne tombe pas vraiment amoureux, et il n’oublie pas son devoir. Croyant qu’elle ne se montre pas assez agréable, Iseult décide de nettoyer les armes de Tristan. Elle découvre l’épée ébréchée, elle compare le fragment avec celui que sa mère et elle avaient retiré du corps de son oncle. Prête à tuer Tristan, Iseult renonce cependant, car il lui parle… de manière particulièrement convaincante. Il remporte le combat et emporte Iseult, comme prévu, pour son oncle. Iseult en est profondément vexée et inquiète. Elle est terrifiée à l’idée d’épouser un homme qu’elle ne connaît pas. Alors sa mère lui prépare un philtre d’amour qu’elle confie à la servante d’Iseult. Celle-ci doit s’assurer qu’Iseult et le roi Marc le boiront le soir de leurs noces.

Tristan et Yseult buvant le philtre John DUNCAN

John Duncan – Tristan et Yseult buvant le philtre

Durant la traversée, le vent tombe, il fait chaud. Une petite servante fouille le navire et propose à boire à Tristan et Iseult ce qu’elle a trouvé dans une malle. Il s’agit du philtre. L’effet est immédiat. Et irrémédiable.

De là, découlent toute une série de rebondissements : Iseult est mariée au roi, mais Tristan et elle ne peuvent s’empêcher de se voir. Les barons du roi le mettent au courant. Mais Marc aime son neveu et sa femme, il hésite longtemps. Pourtant, lorsque Tristan et Iseult sont surpris ensemble, il doit se rendre à l’évidence et devient fou de rage. Il veut les faire brûler vifs, sans procès, passant alors pour un mauvais roi. Pourtant, les deux amants clament leur innocence ! Ils disent ne pas être coupables et, dans un sens, c’est la vérité. Ainsi, et étrangement, Dieu sera de leur côté chaque fois que cela sera nécessaire.

Hughes_Merle_-_Tristan_and_Isolde

Hugues Merle – Tristan et Iseult

Par miracle, par exemple, Tristan réussit à s’enfuir. Marc décide alors, pour rendre son châtiment plus cruel encore, de donner Iseult aux lépreux. Tristan la délivre. Ils vivent alors dans la forêt sauvage. Heureux d’être ensemble, malheureux du remord qui les ronge. Parmi d’autres scènes, dans cet épisode, se trouve celle où Tristan est retrouvé par son chien. Elle est particulièrement émouvante.

Finalement -autre scène culte !- Tristan et Iseult sont surpris, endormis, par un homme qui prévient le roi. Celui-ci arrive avec l’intention de les tuer. Aveuglé par la colère, humilié, il continue cependant à aimer son épouse et son neveu. De plus, leur attitude chaste (ils sont habillés et l’épée de Tristan est posée entre eux deux) lui semble symbolique. Il échange les épées, afin qu’ils comprennent qu’ils ont été épargnés et repart.

A leur réveil, Tristan et Iseult fuient encore, puis décident de se séparer définitivement. Avant d’être reprise par son époux, Iseult doit prouver son innocence devant toute la noblesse du pays (et le roi Arthur lui-même !) : tenir entre ses mains une barre de fer incandescente sans être brûlée !!! Mais… par miracle encore, grâce aussi à la présence de Tristan (et car elle fait un serment un peu particulier, qui n’est ni un mensonge ni une vérité), elle y parvient.

Le temps passe. Loin l’un de l’autre, Tristan et Iseult se désespèrent. Afin qu’elle ne souffre pas, Tristan envoie même à Iseult un cadeau très particulier : un chien magique, qui porte au cou un grelot qui procure l’oubli. Mais Iseult, lorsqu’elle comprend ce qu’il lui arrive, se débarrasse du grelot. Elle ne veut pas oublier Tristan. De son côté, pensant être oublié, Tristan essaie à son tour d’oublier Iseult. Il se marie. Avec… une autre Iseult ! Iseult aux Blanches Mains, une exceptionnelle brodeuse, sœur d’un nouvel ami de Tristan. Mais le soir même de ses noces, il se rend compte de sa trahison, et ne peut honorer sa nouvelle épouse. Il invente un serment, un vœu de chasteté… mais la pauvre jeune fille est bien malheureuse.

Tristan livre de nouvelles batailles, il est à nouveau blessé par une flèche empoisonnée. Cette fois-ci, il va mourir. Il demande à son ami d’aller chercher Iseult la Blonde, car il veut la revoir une dernière fois. Si elle accepte de venir, Tristan souhaite que le navire qu’il guettera ait des voiles blanches, si elle refuse car elle l’a oublié, des voiles noires. Iseult vient. Mais l’autre Iseult, qui a tout entendu et désire se venger, annonce à son époux qu’un navire aux voiles noires entre dans le port. Tristan meurt de chagrin. Iseult la Blonde meurt à son tour de désespoir, allongée près de son ami.

Le roi Marc les fait enterrer de chaque côté d’une chapelle. Une ronce pousse de la tombe de Tristan, s’élance, et plonge dans celle d’Iseult. On a beau la tailler, elle repousse sans cesse ! Alors le roi défend qu’on cherche encore à la couper.

« Seigneurs, les bons trouvères d’antan… ont conté ce conte pour tous ceux qui aiment… Puissent-ils trouver ici consolation contre l’inconstance, contre l’injustice, contre le dépit, contre la peine, contre tous les maux de l’amour ! »

Le film

50613

Mon avis : 4/5

Cela faisait un moment qu’il me faisait de l’œil, mais je ne sais pas trop pourquoi, il me donnait l’impression d’un mauvais film moyenâgeux. Au final, il m’a tout simplement bouleversé. Bien que (maintenant) je sache qu’il ne respecte pas beaucoup l’histoire de base. En même temps, au vu du résumé de Sombrelune, je me dis qu’il aurait été très difficile de faire un film de deux heures en tous points semblable au livre.

Résumé

L’Île de Britania est divisée en plusieurs clans, et leurs chefs sont sur le point de signer un traité d’unification afin de vaincre l’Irlande une bonne fois pour toute. Malheureusement, ces derniers ayant eu vent de cette ambition, débarquent dans le camps où se tient la réunion et créée un véritable bain de sang. Tristan, qui n’est encore qu’un enfant, perd ses parents, et est sauvé par le roi Mark, qui lui a perdu sa femme enceinte et sa main droite.

Mark décide alors d’élever Tristan comme son propre fils. Il est aidé de sa sœur, qui elle même a perdu son mari dans cet assaut, et se retrouve seule avec son fils unique Melot. Tristan grandit et devient un chevalier puissant qui ne redoute rien et personne. Et ajoutons à cela qu’il est beau comme un dieu… En même temps, rien de bien étonnant, dans ce film les gentils sont tous beaux. D’ailleurs, c’est un peu comme ça qu’on repère les méchants des gentils.

Méchants : Morholt / Wictred  / Le Roi Donnchadh’s

3 2 1

Gentils : Tristan / Melot / Le Roi Mark

tris 4 marc

Lorsque les Irlandais reviennent attaquer le camps, Tristan et les siens décident qu’ils ne doivent plus se laisser faire et contre attaquent. S’en suit un petit carnage dont le clan de Mark sort vainqueur, mais non sans pertes. En effet, parmi les morts se trouve Tristan, il a reçu un coup fatal porté par Morholt. Il est alors exhumé sur une barque, comme la tradition le veut.

6092534660925525

Tristan est retrouvé par Iseult, la fille du roi Donnchadh’s, sur une plage d’Irlande. Cette dernière étant une passionnée de filtres en tout genre le soigne. Car en réalité, Tristan n’est pas mort, mais est simplement empoisonné. Morholt avait pour habitude de tremper son épée dans un poison paralysant. Scène culte : afin de réchauffer son corps frigorifié, Iseult se déshabille et se frotte à Tristan. Méthode de drague à essayer d’urgence !!!

Iseult initie Tristan à la littérature romantique.

Iseult initie Tristan à la littérature romantique.

Il se remet alors de sa blessure, et tombe sous le charme sa sauveuse. Cette dernière étant promise à Morholt essaye de retenir ses sentiments, mais au final elle craque. Oops ! En même temps, face à un James Franco tout en muscle, qui ne craquerait pas… Moi je vous le dis, je vais commencer à guetter les barques échouées sur les plages. On ne sait jamais !

936full-tristan-isolde-screenshot

Du coté du roi d’Irlande, c’est la déception. En apprenant la défaite de son équipe, il ne pense qu’à une chose : la revanche. Lui qui avait promis de donner sa fille Iseult en mariage à Morholt (mort au combat tué par Tristan), décide de l’offrir comme trophée lors d’un tournois réunissant tous les clans des alentours (y compris ceux de l’Ile de Britania). Il explique alors qu’Iseult sera une sorte de symbole de paix entre lui et le clan gagnant. Son idée étant pas la suite de répudier sa fille afin d’attaquer ses adversaires par surprise. Sympa le paternel !

Tristan n’ayant pas sa place en Irlande doit partir. Il demande à Iseult de le suivre, mais cette dernière refuse. Elle ne lui a jamais dévoilé sa véritable identité. Suivant les conseils de sa gouvernante, elle se fait passer pour une des dames de compagnie de la princesse. Tristan rejoint alors l’Ile de Britania à contrecœur.

tristan-and-isolde-0

Son retour est vu comme un miracle, mais Tristan n’est plus que la moitié de lui même sans Iseult.  Il décide cependant de ne pas s’apitoyer sur son sort, préférant aider les siens. Lorsqu’il apprend que le roi Donnchadh’s offrira sa fille au vainqueur du tournois qui se prépare, il se propose comme représentant du Roi Mark. L’opportunité de ramener la paix sans verser une goutte de sang ne doit pas être manquée. De plus, il aimerait voir son ami et père de substitution heureux en amour, plutôt qu’éternellement seul.

tumblr_n1k6juM4uA1qklgy5o4_500tumblr_n1k6juM4uA1qklgy5o3_500

Tristan participe alors au tournois, et sans trop de surprise gagne. Seulement, Iseult qui a assisté à tout cela cachée sous un voile, était persuadée d’être sur le point de devenir sa femme suite à cette victoire. Quant à Tristan, il ne pensait pas voir en Iseult, la fille du roi Donnchadh’s, celle qu’il a rencontré en Irlande, et aime plus que tout. Quelle amère victoire pour ces deux là…

Une des plus belles scènes.

Une des plus belles scènes.

012-tristant_and_isolde-theredlist

S’en suit le retour sur l’Ile de Britania. Le roi Mark accueille sa nouvelle reine avec une joie non dissimulée. Quand à Tristan, il préfère s’effacer face à la situation. Iseult, elle, ne peut détester son mari, il est en effet tendre et prévenant, mais elle ne l’aime pas.

tumblr_lljy7xQppR1qclvq3

Rufus Sewell dans son lit. De quoi se plaint-elle ?!

Elle fait alors de son mieux pour jouer la femme et reine heureuse, ce qui rend la situation encore plus difficile pour Tristan. Il avait dès le début décrété que leur amour ne devant pas briser l’espoir d’une paix entres leurs royaumes, ne devrait plus exister. Sauf que les sentiments (et les hormones) sont plus forts que les traités ! Nos deux héros finissent par craquer, encore et encore… Ils se mettent de plus en plus en danger. Une caresse par ci, une autre par là, croyant ne jamais être vu…

tumblr_mdtkl0EMUe1rlrr6co1_250 tumblr_mdtkl0EMUe1rlrr6co2_250 tumblr_mdtkl0EMUe1rlrr6co3_250 tumblr_mdtkl0EMUe1rlrr6co4_250

Malheureusement Wictred les prend en flagrant délit. Voyant là de quoi casser le pacte entre l’Irlande et Britania, il annonce la relation qu’entretiennent Tristan et Iseult au roi Donnchadh’s. Ce dernier décide alors de rendre une visite de courtoisie, en apparence, au roi Mark. Son véritable but étant de dévoiler au grand jour, et surtout aux yeux de Mark et de ses chevaliers, la trahison qui lui a été faite. Le faisant par la suite passer pour un chef impuissant.

Le soir de la visite du roi d’Irlande, Tristan donne rendez vous à Iseult dans le but de mettre un terme à leur relation. Ne voulant pas compromettre la paix, ainsi que sa relation avec  Mark, il décide que leur histoire doit s’arrêter. Mais Wictred, persuadé qu’ils se retrouveraient ce soir là, les surprend. Et il n’est pas seul. Avec lui se trouvent les deux rois et leurs chevaliers les plus proches. Tous sont sous le choc, surtout Mark. Il n’en revient pas de s’être fait duper par celui qu’il a élevé comme son propre fils.

Tristan est alors emprisonné le temps de trouver quelle peine il devra subir. Quant à Iseult, elle est pressée de quitter le territoire. Mark ne pouvant se résoudre à tuer Tristan, préfère le bannir (tient ça me rappelle une histoire ça). Ayant écouté la version d’Iseult, il leurs donne l’opportunité de s’enfuir ensemble. C’est fair-play…

tumblr_mqjm99z5Xq1qaei3xo1_500

Ouhhhh le jaloux !!!

Pendant ce temps, Wictred, de connivence avec le roi d’Irlande, fait croire aux proches de Mark que Melot doit être le nouveau roi. Ce dernier, fier, se joint à lui et s’apprête à trahir son oncle, le roi Mark. Il aide ainsi tout son groupe à accéder à l’intérieur du château, via un passage souterrain, mais se fait tuer par Wictred. Quel naïf !

Tristan, incapable de partir alors que le territoire est sur le point d’être le théâtre d’une bataille sans précédent, décide de rester. Il presse Iseult de fuir, lui expliquant qu’il ne veut pas être celui qui a crée la fin de son clan. Il part alors combattre au coté de ceux qui sont toujours les siens. Et là, on assiste à une scène proche du burlesque. En effet, alors que les figurants tombent comme des mouches dès qu’une flèche les touche, Tristan, lui,  reçoit flèches sur flèches, coup d’épée dans le ventre et un autre bien profond dans la poitrine, pour ne pas dire le cœur, mais reste debout. Ça c’est du héros ! Et puis pour parfaire l’image du guerrier invincible, il tue Wictred, lui coupant la tête, afin de montrer aux Irlandais ce qui leur arrivera au prochain affront. Ce faisant, le clan de Mark est ressoudé et en forme pour exterminer le reste des Irlandais.

image003

tumblr_ltws58nzET1qiead2o1_500

Tristan qui commence à avoir un petit coup de mou, demande à son oncle d’être conduit près de la rivière. Il veut voir Iseult une dernière fois. Le film se fini alors sur nos deux héros. Tristan meurt avec comme dernières paroles pour Iseult « J’ignore encore si la vie est plus forte que la mort, mais l’amour est plus fort que les deux / You were right. I don’t know if life is greater than death. But love was more than either » (en référence directe avec le livre que lisait Iseult lors de leur première rencontre). On nous dit par la suite qu’on n’a jamais revu Iseult, quant à Mark , il a vaincu les Irlandais et la paix a duré tout le long de son règne (grâce au courage de Tristan).

0

Tom Ford, Spring/Summer 2011

En septembre 2010, Tom Ford l’ancien directeur artistique de Gucci, a présenté sa collection Spring/Summer 2011 à New York. Il avait réuni pour l’évênement les plus grandes stars. Beyonce, Lou Doillon, Julianne Moore (qui a joué dans son film « A single man »), Mathilde Seigner, etc…  Un retour en fanfare, et en petit comité. Quant aux médias, seul Terry Richardson était autorisé à prendre des photos, et les vidéos n’ont été dévoilées que très récemment. On peut voir dans les invités la crème de la crème des rédacteurs mode, comme Anna Wintour (rédactrice en chef chez Vogue).

60677690 60677695 60677702 60677707

Voici une vidéo du défilé de cette toute nouvelle collection. Personnellement, je n’aime pas, j’adore ! Les couleurs, les formes, c’est chic et classique avec une pointe de modernité et d’arrogance. Et la mise en scène, aussi bien du défilé que sur les photos, c’est topissime !

0

Le Baiser de l’Ange, Tome 3, Âmes Soeurs – Elizabeth Chandler

60476397

Résumé : Ivy a échappé de peu à la mort et veut comprendre ce qui s’est passé. Elle découvre enfin que Tristan, depuis sa disparition, ne l’a pas quittée et est devenu son ange-gardien. Et que c’est lui qui l’a sauvée. Protégée et accompagnée par celui qu’elle a toujours aimé, Ivy va tenter d’élucider le mystère qui entoure Gregory. Les mailles du filet se resserrant autour de lui, Gregory enlève Philip, le petit frère d’Ivy…


Mon avis : 3/5

Nombre de pages : 264
Éditeur : Hachette Roman
Collection : Black Moon
Langue : Français
Prix : 14.20 €

Quel troisième tome surprenant ! On met un peu de coté la jolie histoire d’amour bleuette entre Tristan et Ivy et on atterri dans une enquête policière qui nous fait souvent remettre nos suppositions en question. Bien qu’on soit sûr à 99% que Gregory est au centre de toute cette histoire de meurtres, on continue à avoir des doutes quant à Eric et Will. L’intrigue est vraiment bien tournée.

On tente alors de comprendre ce qui a mené Ivy à être l’ennemie numéro un. Sans rien vous dévoiler de l’intrigue, je peux vous assurer qu’elle est bien ficelée et pleine d’actions. Bon, il ne faut tout de même pas oublié que la base c’est « l’amouuuur ». Du coup, Ivy, qui peut enfin voir et entendre Tristan, doit se résoudre à le quitter pour de bon, et à continuer à vivre, à aimer…

Seul petit hic, ou du moins un léger manque selon moi. J’aurais aimé qu’on approfondisse un peu plus la relation Lacey – Tristan. On réalise que cette dernière est tombée amoureuse de Tristan, mais les raisons restent obscures. Ou est elle simplement tombée amoureuse de l’image d’un homme amoureux… Ça devient compliqué ! Quoi qu’il en soit l’histoire s’arrête trop tôt et trop vite pour qu’on comprenne mieux la raison de ses sentiments, et puis comme nous le montre ce livre, l’amour n’est pas toujours éternel, et même si notre cœur nous dit « Je n’aimerai plus jamais personne », la raison un beau jour l’emporte et nous fait réaliser que la vie est longue et pleine de rebondissements et qu’il ne faut pas arrêter de vivre au premier obstacle.