The Social Network

19534550

Présentation :  Une soirée bien arrosée d’octobre 2003, Mark Zuckerberg, un étudiant qui vient de se faire plaquer par sa petite amie, pirate le système informatique de l’Université de Harvard pour créer un site, une base de données de toutes les filles du campus. Il affiche côte à côte deux photos et demande à l’utilisateur de voter pour la plus canon. Il baptise le site Facemash. Le succès est instantané : l’information se diffuse à la vitesse de l’éclair et le site devient viral, détruisant tout le système de Harvard et générant une controverse sur le campus à cause de sa misogynie. Mark est accusé d’avoir violé intentionnellement la sécurité, les droits de reproduction et le respect de la vie privée. C’est pourtant à ce moment qu’est né ce qui deviendra Facebook. Peu après, Mark créethefacebook.com, qui se répand comme une trainée de poudre d’un écran à l’autre d’abord à Harvard, puis s’ouvre aux principales universités des États-Unis, de l’Ivy League à Silicon Valley, avant de gagner le monde entier… Cette invention révolutionnaire engendre des conflits passionnés. Quels ont été les faits exacts ? Qui peut réellement revendiquer la paternité du réseau social planétaire ? Ce qui s’est imposé comme l’une des idées phares du XXIe siècle va faire exploser l’amitié de ses pionniers et déclencher des affrontements aux enjeux colossaux…


Mon avis : 4/5

« The Social Network » ou « Comment Facebook a été crée » est un film tout simplement génial ! Il nous explique comment Facebook (à l’origine « TheFacebook ») est né d’un partenariat entre Mark Zuckerberg et Eduardo Saverin et la guerre qui s’en ait suivie. J’ai été bluffée par le génie de ces jeunes de Harvard mais aussi par l’hostilité du monde des affaires. Là ou il y a de l’argent il y a les coups bas.

tumblr_o4k1o9fIVu1tzs8cco1_250 tumblr_o4k1o9fIVu1tzs8cco2_250tumblr_o4k1o9fIVu1tzs8cco3_250 tumblr_o4k1o9fIVu1tzs8cco4_250

Lorsqu’on voit ce film, on ne peut s’empêcher de penser « Mais quel salop ce Mark », du coup j’ai fait quelques recherches sur le personnage et j’ai découvert que si certains aspects étaient vrais, d’autres avaient surement été amplifiés. Le film étant directement inspiré du livre écrit par Ben Mezrich, et dont la principale source a été Eduardo Saverin, on ne peut que s’interroger sur l’objectivité du récit… Du coup, en regardant ce film on finit vite par ce dire « Mark : Méchant » et « Eduardo : Gentil ».

358-facebook

Mark Zuckerberg est le genre de mec a avoir la tête dans le guidon, son seul objectif est de se démarquer de tous les autres surdoués d’Harvard. Dès le début on vous met dans le bain. On le retrouve dans un bar avec sa copine mais cette dernière ne supportant plus son égocentrisme préfère le quitter. Du coup, le film met en avant le fait que c’est cette déception amoureuse qui serait à la base de tout. D’après le vrai Mark Zuckerberg, il n’en a jamais été ainsi. Il est en couple (et marié) depuis des années et c’est une histoire qui date d’avant « Facebook ». Voici ce qu’il a dit dans une interview « Ils font croire que c’est la seule raison pour laquelle j’ai créé Facebook, parce que je voulais me faire des filles, ou que je voulais entrer dans une société secrète. Ils n’arrivent simplement pas à se faire à l’idée que quelqu’un puisse construire quelque chose juste parce qu’il aime construire des choses ».

tumblr_nt7453JtZm1r9pt1so1_r2_500tumblr_nt7453JtZm1r9pt1so3_r2_500tumblr_nt7453JtZm1r9pt1so4_r2_500

J’aurais aimé que Mark Zuckerberg, dans la même interview, en dise plus sur d’autres détails du film. Comme le fait que l’idée qui a abouti à Facebook est partie des frères Winklevoss qui voulaient créer un réseau social sélectif destiné aux élèves d’Harvard. Mark, le petit génie de l’informatique, devaient les aider dans leur projet mais il lui est alors venu (comme par hasard) l’idée de créer Facebook entre temps. Il en parle alors à son meilleur ami Eduardo, avec qui il s’associe.

Le film se passe à la fois dans le passé et le présent. D’un coté on a Mark dans le présent, en procès contre les frères Winklevoss et Eduardo Saverin et de l’autre on a l’historique de Facebook. De sa création dans une chambre à Harvard à son apogée dans de superbes locaux Californien.

tumblr_nkunutcvOK1s9mvnuo8_250

On découvre un jeune homme prêt à tout pour réussir, même aux pires coups bas. De plus, il semble très influençable, surtout avec Sean Parker (Justin Timberlake), le créateur de Napster et le roi de la tchatche. Le film explique que ce dernier a tout fait pour se débarrasser d’Eduardo, quitte à être méprisable. Le tout sans réaction de la part de Mark. Comme si l’amitié qui les avait unis n’avait plus aucune importance. Lorsqu’il est question de son entreprise, Mark semble ne plus avoir d’attache.

Au final il a quand même dû sortir le chéquier face aux frères Winklevoss (65 millions $) et idem avec Eduardo Saverin pour un montant resté secret. Quant à son association avec Sean Parker, elle a vite explosé. Il s’est rendu compte de son addiction aux drogues et de sa tendance à la paranoïa. Ce dernier a gardé ses parts dans l’entreprise mais ne gère plus rien. « The Social Network » est un film qui fait réagir. Jusqu’où sommes nous prêt à aller pour réussir ? En conclusion un très bon film et un Jesse Eisenberg excellent qui a largement mérité sa nomination aux Oscars !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s