La vie de tous les jours : quel délice !

Le problème avec les jours fériés c’est qu’on y prend vite gout. Trois jours de repos c’est cool, mais quatre ça serait encore mieux, non ?! Il faut dire que si un week-end passe bien trop vite, ce n’est pas le cas pour les journées au bureau. Tout commence avec le réveil dans la joie et la bonne humeur…

91199450_o

On doit alors se préparer afin d’avoir l’air un minimum vivant et heureux d’aller gagner de quoi payer son loyer.

91196715_o

Certains sont des forces de la nature et dès le matin sont plein d’entrain.

D'autres, ont besoin d'un peu plus de temps...

D’autres, ont besoin d’un peu plus de temps…

Ensuite vient l’épreuve matinale que je classe parmi les plus difficiles, j’ai nommé « Les transports en commun ». Prendre le métro tous les matins c’est un peu comme laisser sa place à son double diabolique.
Le dernier siège libre est pour moi !

Le dernier siège libre est pour moi !

Lorsqu'un wagon est bourré à craquer mais que les personnes continuent de s'y entasser.

Lorsqu’un wagon est bourré à craquer mais que les personnes continuent de s’y entasser.

Oh toi qui est venu chanter du Piaf dans ma rame avec ta sono de fête foraine, tu veux une pomme ?

Toi qui es venu chanter dans ma rame avec ta méga sono, tu veux une pomme ?

Et enfin et non des moindres, la chose la plus horrible qui puisse arriver de bon matin juste après son café, c’est d’être enfermé dans une rame de métro avec une personne à l’hygiène douteuse. Ça peut aller du léger oubli de déodorant quelque peu perturbant au cas plus désespéré de vieille dame qui ne s’est pas lavée depuis le siècle dernier et que je soupçonne d’être en train de faire ses besoins juste derrière moi…

91197284_o

Après ce périple on pourrait croire que vous avez mérité un peu de repos, mais non, vous devez maintenant tenir huit heures en moyenne dans un bureau avec des gens que vous n’avez pas toujours envie de voir et qui ne peuvent pas s’empêcher de venir vous demander des trucs ou de vous parler de leur vie en pensant que ça vous intéresse.

91197384_o

Quand ma collègue me répète qu’elle va tout plaquer pour faire le tour du monde.

Il faut dire que la vie de bureau a ce pouvoir de vous faire rencontrer des gens que vous n’auriez jamais fréquenté en règle générale. Et vous devez faire en sorte d’être toujours aimable afin de préserver un semblant d’harmonie. Bon, cependant, ayant un certain caractère, le coup du « peace and love » a ses limites et des tas de scénarios me passent par la tête.

Et encore, ça c'est la méthode douce.

Et encore, ça c’est la méthode douce.

Mais vous remarquerez une chose très étrange au bureau. Il s’agit du fait que ce n’est pas parce-que vous avez une tonne de choses à faire que vous ne vous ennuyez pas.

Lorsque je dois faire un énième tableau excel.

Lorsque je dois faire un énième tableau excel.

Cela dit si il n’y avait que l’ennuie les journées ne seraient pas trop dures. Non, le pire au boulot ce n’est pas l’exécution de taches plus monotones les unes que les autres, mais plutôt LE PATRON. Vous savez, cette personne à l’allure humaine mais qui se révèle être un monstre doté d’un sadisme à toute épreuve.

91198279_o

Le patron est cette personne qui vous demandera de faire un million de chose à la fois, qui ne sera jamais satisfait, qui vous dira qu’il peut tout faire en cinq minutes mais qui au final a besoin d’aide pour imprimer un simple mail.

91198830_o

C’est aussi la même personne qui vous demandera de faire des heures supplémentaires non payées parce-que c’est ce qu’on fait lorsqu’on est un bon employé.

Vous voulez pas que je passe le balai aussi ?!

Vous voulez pas que je passe le balai aussi ?!

D’ailleurs, lorsque vous apprenez que votre patron ne sera pas là de toute la semaine c’est un peu comme des vacances avant l’heure.

Dites moi que son avion s'est perdu en mer et je sabre le champagne !

Dites moi que son avion s’est perdu en mer et je sabre le champagne !

Après huit heures enfermé dans un bureau avec un patron imbuvable et des employés souvent chiants, vous avez droit à une liberté conditionnelle de quelques heures. Le temps d’aller boire un verre / voir un film / regarder le dernier épisode de Once upon a time avec un plat picard. Bref, profiter des quelques heures qu’il vous reste avant de devoir retourner au bureau.

Enfin, ayons une pensée pour toutes ces personnes qui ont des métiers bien plus difficiles que les nôtres…

91199244_o

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s