Vivre sur Paris ou comment j’ai dû faire le deuil de certaines choses

310

Venir vivre sur Paris c’est avoir accès à un tas de choses, personnellement j’ai surtout été attirée par son abondance de culture. Je vais voir des expositions aussi souvent que possible, je me régale au restaurant et je n’hésite pas à partir en ballade complètement au hasard des rues ! J’adore aussi aller faire une brocante après le brunch du dimanche ou encore les after works entres amis après une dure journée de travail.

Cependant, en venant vivre sur Paris on doit aussi comprendre que tout cela à une contrepartie. Alors voici les choses que j’ai été obligée d’abandonner à mon plus grand regret !

UN CHEZ MOI SPACIEUX

240

Savoir que je paie pour un studio ce que paie ma soeur pour une charmante maison dans le sud a de quoi briser le moral. Surtout lorsqu’on aborde les beaux jours et qu’elle poste des tas de photos de son jardin vert et de sa piscine prête à être remplie… Mais bon, qui a besoin d’espace et de salle à manger lorsqu’on peut avoir sa chambre dans son salon et un potager dans sa cuisine !

DES FRUITS ET LÉGUMES FRAIS EN ABONDANCE

Ahhhh, il est loin le temps des paniers de fraises et des cagettes de melons pour quelques euros. Maintenant les surgelés sont devenus mes meilleurs amis et la tomate coeur de boeuf n’est plus qu’un lointain souvenir !

À tenter chez le primeur.

À tenter chez le primeur.

FAIRE DES RENCONTRES SPONTANÉES

Fut un temps où j’étais étudiante et où les nouvelles rencontres étaient bien plus faciles et naturelles. Maintenant, comme la plupart de mes amis, je me retrouve à draguer sur internet tout en remplissant des paniers sur Asos (que je ne validerai bien sûr jamais) . Et tout comme avec les vêtements, la livraison peut être parfois décevante… Cela dit, si tu es amateur de surprise, n’hésite pas, les rencontres virtuelles sont faites pour toi !

Sans-titre---8

LES BALLADES TRANQUILLES

tumblr_lyojz48aOD1qfcoeco1_500

Sur Paris j’ai développé un sentiment de paranoïa aiguë envers les pigeons. Ces derniers, surement des mutants génétiquement modifiés par les restes de Kebab, sont à mon avis en train de tenter de conquérir le monde. Ils n’ont plus aucun respect pour les humains. Ils volent à hauteur d’yeux, lâchent leurs fiantes à tout va et ne s’écartent même plus de votre chemin préférant continuer à s’acharner sur un mégot de cigarette !

LA PATIENCE

tumblr_n15rm7ZzYi1rz4dnzo1_250

Dans un contexte ballade le week-end je peux faire preuve de patience, mais dès que la semaine boulot/métro se met en marche je deviens un robot. Je bouillonne si on marche lentement devant moi, les files d’attente m’exaspèrent, les musiques pour nous faire patienter au téléphone me donne envie de mettre le feu chez les gens que j’appelle. Bref, je ne supporte pas ceux qui me font perdre mon temps ! Du temps que je pourrais utiliser intelligemment sur Tumblr via les tags #mermaidhair #tyrionforpresident ou encore #liferuiner.

FAIRE DU VÉLO

J’adore faire du vélo, mais le problème sur Paris c’est qu’on est loin du petit chemin de campagne. Ici j’ai l’impression de jouer ma vie à chaque fois que je grimpe sur une selle. Surtout que je n’ai pas de vélo, je suis donc obligée d’utiliser les vélibs que je trouve terriblement lourds. J’ai l’impression une fois en mouvement d’être incapable de m’arrêter sans que mon corps se joigne au bitume. Bref, depuis que je suis sur Paris je ne fais plus de vélo. C’était ça ou perdre toute dignité !

Et je vous parle pas de la difficulté lorsqu'on monte en selle.

Et je ne vous parle pas de la difficulté de monter en selle.

MON FOIE

460-bis

Je n’ai jamais été la fille qui sortait tous les soirs, tout comme je n’ai jamais été celle qui restait constamment chez elle. Autrement dit, j’étais de celles qui attendent gentiment le week-end pour aller boire un verre entre amis ou faire la fête. Mais ça c’était avant ! Depuis que je suis sur Paris j’ai appris qu’une journée qui ne se termine pas par un petit apéro c’est bien triste, voire une journée gâchée ! Les after works rendent la vie tellement plus belle (ça et les jours fériés). Cependant j’ai aussi compris qu’il était fortement conseillé d’associer ces multiples apéros à un abonnement en salle de gym !

LA CHALEUR

310-bis

Fut un temps où j’avais chaud et où l’hiver se limitait à deux petits mois. Dorénavant j’ai appris qu’il était bien prétentieux de mettre son manteau dans un carton une fois en avril, tout comme le fait que ne pas avoir de parapluie sur Paris relevait de l’absurde. Alors certes, je n’ai plus à supporter le mistral, mais franchement je n’aurais rien contre un peu plus de soleil histoire de rentabiliser mes chaussures ouvertes !

tumblr_m3on5kBdi31qbyg7c

Tous les matins, lorsque je sors pour tester la température avant de partir au boulot.

LA MUSIQUE À FOND

Enfin et non des moindres, j’ai du revoir mon rapport à la musique. Cela dit, c’est surtout mes voisins qui m’y ont obligé. J’ai comme dans l’idée que Taylor Swift ne plait pas à tout le monde… Avant, j’habitais dans une maison située dans un village. Du coup lorsque l’envie me prenait de mettre la musique à fond, je ne m’en privais pas. Bien au contraire !

Le problème c’est qu’en arrivant sur Paris j’ai dû passer de ça :

400

À ça :

tumblr_m2fofocWo11qcntq9

Du coup je suis maintenant complètement dépendante à mon Ipod et mon casque audio. C’est bien simple, si ce dernier a le malheur de ne plus avoir de batterie en pleine journée, j’ai l’impression d’être un fumeur en manque de nicotine. Que voulez-vous, ma vie est devenue un véritable clip vidéo, alors sans Ipod c’est comme si je regardais la télé sans le son…

Publicités

2 réflexions sur “Vivre sur Paris ou comment j’ai dû faire le deuil de certaines choses

  1. C’est dingue j’ai un article de ce genre en préparation et tu as écrit presque mot pour mot ce que j’ai sur mon brouillon. On peut donc rajouter que Paris ça créé des clones …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s