Confessions d’une accro au shopping – Sophie Kinsella

51X1vl3lVCL

Présentation : Selon Rebecca Bloomwood, jeune et jolie londonienne de 25 ans,  » si l’on pouvait porter des vêtements neufs tous les jours, la dépression nerveuse n’existerait plus « . Droguée au shopping, notre héroïne s’expose à un nombre de tracas aussi impressionnants que le montant du relevé de sa carte de crédit. Témoin la riche correspondance qu’elle entretient avec son banquier… Comble de l’ironie, Becky est journaliste à Réussir votre épargne, où son travail consiste à expliquer à ses lecteurs comment gérer leur budget. Les dettes s’amoncellent… Un dernier shopping pour se remonter le moral ? Impossible, toutes ses cartes sont bloquées. De solutions empiriques en effroyables mensonges, c’est la panique. De quoi affecter aussi son histoire d’amour naissante avec le séduisant homme d’affaires Luke Brandon. D’autant que celui-ci lui révèle l’existence d’une petite amie. Becky, blessée dans son amour-propre, essaiera de l’oublier. À plusieurs reprises, pourtant, le hasard se chargera de les réunir…


Mon avis : 3,5/5

Nombre de pages : 366
Éditeur : Pocket
Langue : Français
Prix : 7.30€

J’avais vu le film adapté du roman il y a quelques années et l’avais trouvé assez nul, pour ne pas dire franchement loupé ! Du coup, lorsque le livre est arrivé dans ma PAL suite à un échange je ne me suis pas précipitée dessus. Et puis son tour est venu et la surprise fut grande…

Je me demande comment un livre drôle et pétillant, sans pour autant être un chef d’oeuvre avouons-nous le, à pu devenir un film plat, risible et bourré de clichés ?!

Rebecca Bloomwood n’aime pas son boulot de journaliste financière, n’a pas de petit ami et a cette impression de plus en plus fréquente que sa vie stagne. Au final, seules ses séances shopping semblent lui procurer du plaisir. On comprend alors très vite que ses compulsions dans les magasins ne sont que le reflet de son moral. Insatisfaite, elle a constamment le sentiment que son dernier achat fera d’elle une personne nouvelle enfin reconnue et heureuse. Ainsi elle se rêve en fille au cardigan gris, en fille au manteau blanc ou encore en fille au foulard vert.

Ce livre, contrairement au film, parlera à beaucoup, car je pense que nous sommes nombreux à nous voiler la face concernant certains aspects de nos vies. Je ne sais pas si le bonheur absolu existe, à vrai dire j’en doute fortement, et je pense que tout le monde a déjà répondu à une envie frénétique juste pour éviter de penser à autre chose ou pour compenser un déception ou un malêtre. Alors il est vrai que Rebecca n’y va pas de main morte concernant sa façon de compenser, mais c’est tellement drôle de la voir nier l’évidence. Ses différentes façon de « régler » ses soucis financiers sont complètements folles : gagner au loto, mentir sur un héritage, se faire plaindre, etc… C’est bien simple, une véritable relation épistolaire se crée entre elle et son conseiller financier. D’ailleurs, ce dernier est loin de ressembler à l’horrible personnage du film. Dans le livre il est tout ce qu’il y a de plus humain et ne cherche pas à pourrir la vie de sa cliente. Comme je vous le disais, le film a mis la dose sur les clichés.

Ajoutons à ça une romance sympathique très typée chick-lit mais qui se lit avec plaisir. Car oui, n’oublions pas que c’est un livre classé chick-lit, alors ne vous attendez pas à un recueil psychologique sur les addictions, mais ne partez non plus d’office avec l’idée que ce livre ne sera qu’un ramassi de guimauves juchées sur des talons de 12 de chez Louboutin.

En conclusion, « Confessions d’une accro au shopping » a été une jolie surprise considérant la déception qu’avait engendré le film. Je le conseille à tous ceux qui aiment les récits légers, drôles, pétillants et sans prétention.

Publicités

Une réflexion sur “Confessions d’une accro au shopping – Sophie Kinsella

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s