La Trilogie des Fourmis, tome 1 : Les Fourmis – Bernard Werber

9782253063339-t

Présentation : Pendant les quelques secondes nécessaires pour lire cette seule phrase vont naître sur terre quarante humains mais surtout sept cents millions de fourmis. Depuis plus de cent millions d’années avant nous, elles sont là, réparties en légions, en cités, en empires sur toute la surface du globe. Iles ont créé une civilisation parallèle, bâti de véritables royaumes, inventé les armes les plus sophistiquées, conçu tout un art de la guerre et de la cité que nous sommes loin d’égaler, maîtrisé une technologie stupéfiante. Elles ont leur propre Attila, Christophe Colomb, Jules César, Machiavel ou Léonard de Vinci. Le jour des fourmis approche. Le roman pas comme les autres nous dit pourquoi et nous plonge de manière saisissante dans un univers de crimes, de monstruosités, de guerres tel que nous n’en avons jamais connu. Au-delà de toute imagination. Il nous fait entrer dans le monde des infra¬terrestres. Attention où vous mettrez les pieds. Après avoir lu ce roman fascinant, vous risquez de ne plus regarder la réalité de la même manière.


Mon avis : 4/5

Nombre de pages : 320
Éditeur : Le Livre de Poche
Langue : Français
Prix : 6.50€

Voila des années que je ce roman m’intriguait. Petite, j’avais vu ma mère lire « La Trilogie des Fourmis » avec beaucoup de plaisir. Et malgré tout j’ai toujours remis à plus tard la lecture du premier tome… Récemment, alors que j’attendais mon vol à l’aéroport je suis allée m’acheter un livre mais autant dire que les boutiques dans ce genre d’endroit ce n’est pas La Fnac. Je me suis donc laissée tenter par « Les Fourmis ».

Ce premier tome a été complètement fou ! Une véritable immersion dans le fonctionnement, au combien captivant, des fourmis. Avant, je les voyais sans les voir mais maintenant j’ai envie de les protéger et de stopper la circulation si je remarque ces insectes traverser une route.

Organisation d’une fourmilière

Lire ce roman c’est découvrir une civilisation extraordinaire avec laquelle on cohabitait sans jamais lui prêter la moindre attention. Bien au contraire, les humains écrasent les fourmis, certains les brûlent avec une loupe et d’autres les enferment dans des boites mais peu se sont posés la question de savoir ce qu’est une fourmis. Grace à Bernard Werber on découvre ce « peuple », son mode de vie, son fonctionnement mais surtout sa superbe organisation. On finit par se sentir plus petit qu’elles, subjugué par leur raisonnement. Bien entendu il y a différentes sortes de fourmis, ici nous avons à faire à une catégorie « pacifiste » et presque sédentaire. La Rolls Royce des fourmis !

Autre point positif de ce roman, son coté deux histoires en une. Car en plus des fourmis, nous suivons les aventures de Jonathan Wells et de sa famille dont les vies seront à jamais chamboulées après avoir emménager dans la maison d’un oncle décédé, lui même fasciné par les fourmis.

En conclusion, ce premier tome était excellent et je vous le recommande fortement. Pas étonnant que 20 ans après sa sortie il continue d’être numéro un des ventes. Pour ma part, je me suis achetée la suite (« Le Jour des Fourmis ») afin de m’immerger une fois de plus dans cet univers passionnant !

Publicités

2 réflexions sur “La Trilogie des Fourmis, tome 1 : Les Fourmis – Bernard Werber

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s