Pride and Prejudice and Zombies

affich_33590_1

Présentation : En plus de sa recherche du grand amour et d’indépendance, la belle Elizabeth Bennet doit composer avec une invasion de zombies.


Mon avis : 3,5/5

J’aime beaucoup « Orgueil et Préjugés » de Jane Austen, j’ai vu plusieurs adaptations du roman et même si je suis fan de « The Walking Dead » je dois avouer que l’idée de Mr Darcy et Elizabeth combattant les zombies ne m’attirait pas beaucoup. Je n’ai pas lu le roman « Orgueil et Préjugés et Zombies » de Seth Grahame-Smith, et les critiques assez moyennes ne m’ont jamais donné envie de franchir le pas mais lorsque le film est sorti (et au vu du casting) je me suis dis qu’il serait intéressant d’y jeter un coup d’oeil.

Je dois avouer que j’ai été agréablement surprise. Le rythme et la réalisation m’ont plu. On a vraiment de très belles images. Quand aux acteurs, j’ai eu un coup de coeur pour Matt Smith en Mr Collins. Il est vraiment très drôle dans ce rôle !

1 2
3 4

Par contre je ne suis pas une grande fan de Lily James à la base, alors autant dire qu’elle ne m’a pas subjugué en Elizabeth Bennett. Elle n’est pas mauvaise mais il lui manque un petit quelque chose ou alors c’est son jeu qui fait que son personnage me laisse un peu de marbre.., À l’inverse je ne donnais pas cher de Sam Riley en Mr Darcy mais finalement sa version DD (dark-darcy) m’a séduite.

L’histoire est la même que celle de Jane Austen, a ceci près que l’Angleterre est envahit depuis des années par les zombies et que chacun tente de s’en sortir comme il peut. Les répliques les plus connues sont astucieusement placées.

Voila comment refuser une demande en mariage

Les zombies ne sont pas là uniquement pour rajouter du piquant. Au contraire, leur histoire est travaillée et intéressante. Elle s’imbrique dans la vie et le parcours des personnages. Et puis ces zombies là ne sont pas dénués d’intelligence, ce qui rajoute une note d’empathie. Tuer un être qui parle et réfléchi c’est tout de même autre chose que de tuer un mort vivant en mode automatique, mangeur de cervelles ou pas.

Certaines libertés sont prises avec l’intrigue originale, c’était obligé, mais elle ne font que renforcer les caractères des principaux personnages. Mr Darcy est beaucoup plus sombre, Mr Wickam plus diabolique et Mr Bingley souffreteux.

Enfin, j’ai aimé le placement de la scène du lac. Elle n’existe pas dans le roman de Jane Austen mais l’adaptation de 1995 avec Colin Firth l’avait rajouté et depuis elle est devenue CULTE !

tumblr_o4rz11umQI1ub7ayfo2_500tumblr_o4rz11umQI1ub7ayfo3_500

« Pride & Prejudice & Zombies » a donc vraiment été une bonne surprise. C’est l’avantage des films dont on attend rien, on finit souvent charmé. À l’inverse, combien de films ai-je attendu comme le messie pour me dire après visionnage qu’ils n’étaient vraiment pas terribles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s