1

Bridget Jones : Folle de lui – Helen Fielding

41tJ0md9b2L

Présentation : Veuve, 51 ans, mère de deux enfants en bas âge, mais toujours en quête de l’homme idéal : Bridget is back ! Elle n’est plus obsédée par ses kilos, plutôt par les réseaux sociaux, le nombre d’amis qu’elle a sur Facebook (ce qui ne peut que mal se passer, vu son niveau en informatique) et ses enfants qui la font tourner en bourrique. Le grand Mark Darcy – avec qui elle a vécu le bonheur conjugal pendant dix ans – est mort dans un accident, et après une longue période de deuil, Bridget se transforme en cougar dans les bras d’un trentenaire sexy (et quelque peu immature). Mais pour combien de temps ? Car elle a bien entendu toujours le don de se mettre dans des situations impossibles.


Mon avis : 4/5

Nombre de pages : 540
Éditeur : Edition J’ai Lu
Langue : Français
Prix : 8€

J’ai été agréablement surprise par ce troisième tome des aventures de Bridget Jones. J’avais tardé à acheter ce livre car pour moi le deuxième tome constituait une fin en soi. Par conséquent, lorsque ce nouveau titre est sorti je ne me suis pas précipitée dans les librairies. Surtout lorsque j’ai appris qu’il mettrait en scène une Bridget qui a la cinquantaine et qui est veuve (R.I.P Darcy).

Mais comme il ne faut jamais dire jamais, je me suis récemment lancée dans ce livre et je dois dire que j’ai été agréablement surprise.

Pour commencer, alors que je ne pensais jamais dire ça, j’ai trouvé la mort de Darcy loin d’être inintéressante. Elle apporte une certaine profondeur à l’histoire et pousse Bridget dans ses retranchements. On découvre ainsi une héroïne qui a perdu de son pétillant face au deuil et qui a 50 ans finit souvent par se dire que sa vie de « femme » est derrière elle. Une situation connue par beaucoup et pas seulement suite à un décès. Une maladie qui vous a changé, une séparation… On sera tous à un moment ou à un autre confronté à ce genre de remise en question.

Un troisième tome avec Darcy en père de famille aimant et vivant le parfait amour avec Bridget n’aurait pas été d’un grand intérêt. Quand à un possible divorce, ça n’aurait fait que décrédibiliser les deux premiers tomes. Non, vraiment je pense que cette histoire de décès était la bonne idée même si par moments Darcy nous manque, comme il manque à Bridget. Et oui, nous aussi nous devons faire notre deuil…

La deuxième chose qui me dérangeait avant d’attaquer ce livre c’était cette histoire de toy-boy. Une femme de 50 ans avec un homme d’à peine 30 ans c’est quelque chose qui me laisse dubitative. Pas physiquement parlant mais mentalement. Mais là aussi, la chose est bien amenée et bien traitée.

Par contre, j’ai eu du mal avec les bourdes répétitives de Bridget. Je veux bien qu’elle soit d’un naturel tête en l’air mais par moment ça frise le ridicule. Je ne remets pas en question les contraintes d’une mère célibataire mais la voir à ce point gauche alors qu’elle ne travaille pas (Darcy a assuré ses arrières) et qu’elle a une nounou, c’est limite insultant pour les véritables mères au foyer qui se plient en quatre pour finir les mois.

1394637767-130401035159754264

En conclusion, ce livre m’a surprise et dans le bon sens. Bridget a vieilli mais pas forcément muri et ce nouveau cap dans sa vie nous prouve que la perte de l’être aimé n’est pas forcément une fin en soi.

Publicités
Son
0

This year’s love – David Gray

ff

Ado, j’étais complètement fan de la série « Dawson » et mon chouchou (comme beaucoup) c’était Pacey. Je ne perds pas l’espoir de rencontrer un jour quelqu’un d’aussi parfait que lui. Les musiques dans cette série étaient magnifiques, de véritable arrache-larmes. Je crois bien que ça a été une des premières séries à mettre en avant autant d’artistes. Maintenant nous sommes habitués mais à l’époque (et oui je parle comme une vieille) les séries n’avaient pas des B.O de dingue… Je partage donc avec vous l’une d’elle que je continue encore d’écouter de temps en temps avec une pensée pour le fameux couple Pacey & Joey qui m’a tant fait rêvée.

0

Challenge Lecture Juillet

Il est parfois nécessaire de se lancer quelques challenges pour réduire sa P.AL. Non parce-que je ne lis pas assez mais parce-que je ne peux m’empêcher d’acheter de nouveaux livres. Par conséquent, je vais essayer de me restreindre en achat cet été et de lire ce que j’ai déjà chez moi !

5 LIVRES AU PROGRAMME

couv31903196 410F573P13L._SX315_BO1,204,203,200_ Le temps des secrets - Marcel Pagnol Jean de Florette - Marcel Pagnol Dieu me déteste - Hollis Seamon

1. Le journal de Mr Knightley – Amanda Grange ✔

Revivez la fabuleuse histoire d’Emma de Jane Austen à travers le point de vue de Mr Knightley. Riche propriétaire terrien, le gentilhomme est à la fois amusé et exaspéré par sa jolie voisine, l’espiègle Emma Woodhouse. Pour occuper sa solitude, la jeune femme met à profit ses talents d’entremetteuse dont les conséquences désastreuses bouleversent la petite ville. Quand le séduisant Frank Churchill, objet de toutes les convoitises, s’établit à Highbury, Mr Knightley est dévoré par la jalousie…

2. Topaze – Marcel Pagnol 

Un modeste professeur, honnête, naïf et méprisé, se trouve embauché par un conseiller municipal véreux qui veut l’utiliser comme prête-nom… Topaze, créé en 1928, est le premier succès théâtral de Pagnol. C’est sa grande comédie de caractères, la plus classique, la plus moliéresque de ses pièces.

3. Le temps des secrets – Marcel Pagnol

Marcel Pagnol grandit et poursuit de nouvelles vacances d’été dans les collines du Garlaban, ensuite ce sera le moment d’entrer au Grand Lycée de Marseille (le Lycée Thiers). Et entre cette rentrée de grand garçon et ce début des vacances, milles tracas, milles secrets vont venir émailler ces tendres moments à la Bastide Neuve.

Au fil des rencontres, Pagnol apprend avec fierté ce qu’est la vie, les amis, les chagrins. De cette période charnière après l’enfance inconsciente, « Le temps des secrets » donne les éléments de réflexion.

4. Jean de Florette – Marcel Pagnol 

Au village des Bastides Blanches, on hait ceux de Crespin. C’est pourquoi lorsque Jean Cadoret, le Bossu, s’installe à la ferme, des Romarins, on ne. lui parle pas de la source cachée. Ce qui facilite les manoeuvres des Soubeyran, le Papet et son neveu Ugolin., qui veulent. lui racheter son domaine à bas prix…

5. Dieu me déteste – Hollis Seamon

New York, hôpital Hilltop. Richard sait qu’il ne fêtera pas ses dix-neuf ans, mais il a une furieuse envie de vivre ! Et d’embrasser Sylvie, la jolie fille de la 302… Contre la montre, le corps médical et sa famille toquée, ce Roméo casse-cou décide donc de flamber ses derniers rêves. Jusqu’à jouer son destin au poker, dans un des plus beaux bluffs jamais montés contre le sort…

gif-nphthumbs-up

0

Bilan Juin 2016

juin

Ce que j’ai lu :

41MiF3gflEL 41tJ0md9b2L couv33447700

Ce que j’ai vu « FILMS » :

infi franc how laby
mar renc envie jo
pri enc seul we

Ce que j’ai vu « SÉRIES » :

J’ai dévoré les deux saisons de « Happy Valley ». Cette série est brillante !

tumblr_o6dv09GJG41t3jo58o4_1280

J’ai repris « Young & Hungry » (S4),

1 2 3 4

et « Unreal » (S2).

tumblr_o6m6v8Bx0i1r953tuo1_500

J’ai bindge watché « Orange is the new black » (S4) !

1 23 45 6

J’ai continué « Outlander » (S2),

tumblr_o9ldlmAMjs1sy06poo10_500

« The Mindy Project » (S4),

tumblr_o9lbv6lBP81ujpkbso1_500

« Fear the Walking Dead » (S2)

tumblr_o8dr05A2bY1vsis8uo1_250

et « Gilmore Girls » (S1).

tumblr_lxp3i3xurr1qask1go1_500

J’ai commencé « The Catch » (S1), dernière création de Shonda Rhimes. C’est toujours
agréable de voir des séries qui mettent en avant des femmes fortes.

Enfin, j’ai terminé « Game of Thrones » (S6).

10 mois d’attente avant la saison 7…