W.E

we

Présentation : Le roi Edouard VIII d’Angleterre abdique quelques mois seulement après le début de son règne sur le Royaume Uni pour pouvoir épouser Wallis Simpson, une jeune femme divorcée. Il provoque alors la plus grande crise constitutionnelle d’Angleterre de tout le vingtième siècle.


Mon avis : 3.5/5

Cela faisait longtemps que ce film me faisait de l’oeil. Il faut dire que j’ai une fascination pour les monarchies et j’étais assez curieuse de découvrir un film qui retrace l’histoire d’amour d’Edouard VIII et Wallis Simpson. Autre aspect intéressant de ce film, ou du moins surprenant, la réalisatrice n’est autre que Madonna. Et la aussi j’avais hâte de voir quel ambiance elle allait donner à cette histoire. En croisant les doigts pour qu’elle n’opte pas pour le trash…

Au final j’ai trouvé la mise en scène très glamour à l’esthétique parfaite, peut-être même un peu trop. Ce film met en avant deux histoire qui se veulent gémellaires. D’un coté nous avons la fameuse romance royale et de l’autre celle de Wallis (encore une), une jeune femme de notre époque, coincée dans un mariage loin de la rendre heureuse.

tumblr_m1ok276kbv1qh8wr8o1_r1_500
tumblr_m1ok276kbv1qh8wr8o2_500

Wallis est fascinée par l’autre Wallis (Simpson), ce qui permet de découvrir cette personnalité bien trop souvent caricaturée. On l’a vue comme celle qui a brisé la monarchie voire comme une « gold digger ». « WE » permet de rétablir sa vérité. On découvre ainsi une femme complexe, fascinée par l’aristocratie mais qui s’est elle aussi perdue dans cette relation interdite. On pense souvent aux sacrifices d’Edouard VIII mais on oublie ceux de Wallis Simpson, comme si elle ne comptait pas vraiment.

tumblr_m6cbe5ulpq1qaad4ao1_500

Autant l’histoire de Wallis Simpson m’a plu, me permettant  de mieux cerner ce couple mythique et de comprendre que malheureusement derrière chaque grand mythe souvent se cache une réalité qui elle ne fait pas rêver. Bien au contraire. Par contre la deuxième histoire m’a semblé surfaite et sans grand intérêt. Faire vivre Wallis et Edouard à travers une jeune femme de notre époque n’était pas sans intérêt, par contre sa propre vie amoureuse n’apporte pas grand chose à l’intrigue, pour ne pas dire rien du tout. Avons-nous besoin d’un parallèle pour saisir toute la complexité de la romance entre Wallis et le Prince d’Angleterre ? Je ne pense pas. Au contraire, alors que nous avons d’un coté une histoire d’amour à la fois passionnelle, destructrice mais terriblement réaliste, celle de la Wallis de notre époque est digne d’un téléfilm de l’après-midi. Le coup de la femme bafouée qui rencontre un mystérieux jeune homme (qui a le coup de foudre pour elle) qui se révèle être poète, musicien et veuf (sérieusement), même les Editions Harlequin n’osent plus le faire ! Bon, ça nous permet de voir Oscar Isaac à l’écran, c’est toujours ça, mais ce rôle ne lui rend pas justice.

tumblr_ob3bp9ijfb1t2mdaeo1_500

En conclusion « W.E » est un bon film qui aurait pu être encore meilleur si il s’était seulement focalisé sur le couple royal. Bonus non négligeable, les décors et costumes tout simplement somptueux !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s