0

The 7.39

The_7_39_TV-823175352-large

Résumé : Carl Matthews et Sally Thorn ont des vies empreintes de routine. Tous les jours, ils prennent le train de 7h39 et voient les mêmes visages dépressifs de tous ces anonymes qui se rendent sur leur lieu de travail. Un jour, Carl et Sally s’affrontent pour un siège et commencent à discuter, ce qui va bouleverser leur train-train quotidien.


Mon avis : 3.5/5

« The 7.39 » est une série qui traite de l’infidélité de façon intelligente. Je suis du genre monogame, mais je pense qu’un coup de canif dans le contrat peut arriver à tout le monde et pour des milliers de raisons.

Ici nous avons deux cas de figures différents. Carl, la cinquantaine, a l’impression de ne plus avoir aucune prise sur sa vie. Son métier, sa famille, plus rien ne semble lui procurer de bonheur. Pourtant lui même dira qu’il aime profondément ses enfants, et continue de voir sa femme comme son âme soeur. Mais le piquant n’est plus là !

tumblr_mz1hi4d3kS1rlasr4o1_250 tumblr_mz1hi4d3kS1rlasr4o2_250 tumblr_mz1hi4d3kS1rlasr4o6_250 tumblr_mz1hi4d3kS1rlasr4o3_250tumblr_mz1hi4d3kS1rlasr4o4_250 tumblr_mz1hi4d3kS1rlasr4o5_250

Quant à Sally, elle vient de se fiancer et parait complètement impuissante face à tout ce qui l’entoure. Son petit ami, lui, est excité à l’idée du mariage, et ne peut s’empêcher de parler bébé. Mais pour Sally qui a déjà vécu un divorce, la magie ne semble plus opérer.

tumblr_mzhrq1FKYT1shd90uo2_500

tumblr_mzhrq1FKYT1shd90uo1_500

Ryan, le petit ami de Sally, un brin control freak.

Vous l’aurez compris, Carl et Sally sont à des moments différents de leurs vies mais dont le maitre mot et le même : impuissance. Et c’est dans le train de 7h39, après un premier contact chaotique, qu’ils vont se lier d’amitié. Une façon pour eux de ne pas gâcher les deux heures de trajet qui les mène dans Londres.

tumblr_my6h62QhzZ1rlasr4o6_250

Enfin un moment de détente !

De fil en aiguille Sally et Carl dépassent la frontière de la franche camaraderie. Mais pour eux tout est très clair : une nuit, seulement une nuit. Une façon d’extérioriser cette envie et de pouvoir passer à autre chose, revenir à l’amitié. Malheureusement rien n’est moins simple.

Mais comment faire lorsqu’on se retrouve embourbé dans une relation extra conjugale alors qu’on aime encore sa femme, ou qu’on est sur le point de se marier. Comment savoir quelle relation doit avoir la priorité ? Sally et Carl semblent heureux ensemble, mais n’est ce pas l’effet de la nouveauté ? Ou alors sont-il vraiment fait l’un pour l’autre ? Et dans le cas contraire, peut-on continuer sa vie avec son compagnon en sachant qu’on l’a trompé ?

Cette série répond avec une certaine audace, mais aussi beaucoup de réalisme à la question de l’infidélité. On ne se retrouve à aucun moment face à des clichés. Le tout mené par un excellent casting ! Et pour info, cette série a été écrite par le romancier David Nicholls à qui l’on doit entre autre « Un jour ».

0

Un Jour

67640442

Résumé : Emma et Dexter passent la nuit ensemble après leur soirée de fin d’étude et décident…de rester amis. Lui est insouciant et frivole, elle est bourrée de complexes. Pendant 20 ans, Dexter et Emma vont s’adorer, se séparer, se détester, se manquer… finiront-ils par comprendre qu’ils ne sont jamais aussi heureux que lorsqu’ils sont ensemble ?


Mon avis : 3,5/5

Hier soir je suis allée voir « Un jour » au cinéma. L’histoire d’amour et d’amitié entre Emma, une idéaliste aimant la poésie, prête à tout pour devenir écrivain, et Dexter, un fils de bonne famille en quête du bonheur. Un film tiré du livre du même nom de David Nicholls. Un bestseller sorti en 2009, et vendu à près d’un million d’exemplaires en Angleterre et aux USA.

L’intrigue se déroule sur vingt ans, principalement en Angleterre, et nous décrit la relation quelque peu ambiguë, oscillant entre amour et amitié, d’Emma et Dexter. On suit leurs vies avec ses hauts et ses bas. Cette recherche du bonheur, tellement omniprésente qu’elle peut vous pousser vers de mauvais chemins. Et ces deux personnages sont comme nous, il ont de vraies réactions, que ce soit vis à vis de l’amour, du travail ou de la famille.

One-Day-one-day-movie-23677880

D’ailleurs, c’est cet aspect là que j’ai apprécié le plus. J’aime les imperfections ! Ras le bol des romances où les personnages ont une vie de rêve à même pas 25 ans, au point que je me dis toujours « C’est moi qui rame où c’est Hollywood qui se fou de ma gueule ».  Je n’en peux plus des films avec des filles riches, belles, à la carrière parfaite, mais qui ne peuvent s’empêcher de pleurer sur leur sort car OH MY GOD elles n’ont personne dans leur vie ! Je ne dis pas que l’amour n’a pas d’importance, loin de là. Mais dans « Un jour » on découvre des personnages qui ont des espérances, qui prennent des décisions puis les remettent en question, et qui parfois se trompe. Chose qui est assez normale sur vingt ans. Car, dans la vraie vie, ça demande souvent des années avant de connaitre le bonheur, voire même de savoir ce qui peut nous l’apporter. Mais une chose persiste envers et contre tout : ce lien fort qui uni Emma et Dexter.

6438_dd16

Sinon, bien que ce film soit sympathique, je suis ressortie quelque peu mitigée de la salle de cinéma. On veut nous montrer cette relation si particulière qu’entretiennent Emma et Dexter, et pourtant je ne l’ai pas complètement ressenti. On se rend compte qu’ils sont très attachés l’un à l’autre, mais le film va trop vite (moins de deux heures contre un roman poche de plus de 400 pages) pour qu’on saisisse leur attachement quasi viscéral.

Mais vous voulez passer un bon moment, allez le voir, il n’est pas mal. Cependant je ne le classerai pas dans mon top dix des romances. La preuve : je n’ai pas lâché une seule larme. C’est un signe, non ?! Surtout moi qui pleure encore lorsque la mère de Bambi meurt.