2

Mad Max : Fury Road

affich_24680_1

Présentation : Hanté par un lourd passé, Mad Max estime que le meilleur moyen de survivre est de rester seul. Cependant, il se retrouve embarqué par une bande qui parcourt la Désolation à bord d’un véhicule militaire piloté par l’Imperator Furiosa. Ils fuient la Citadelle où sévit le terrible Immortan Joe qui s’est fait voler un objet irremplaçable. Enragé, ce Seigneur de guerre envoie ses hommes pour traquer les rebelles impitoyablement…


Mon avis : 4/5

Le film fait honneur à sa bande annonce dynamique. On reste collé à son siège pendant deux heures, entrainé dans une course poursuite effrénée et spectaculaire. Rien n’est laissé au hasard, que ce soit le visuel ou le son. On en prend alors plein les yeux et les oreilles !

556871_600

557207_600

Le guitariste, bientôt culte !

Et en parlant d’oreilles, ce qui marque dès le début c’est l’introduction de Max. La voix grave de Tom Hardy impose le silence et le respect. Ajoutez à ça son allure de mercenaire solitaire et vous avez le genre de personne avec qui vous ne souhaitez surtout pas avoir d’ennuis.

J’ai particulièrement aimé le coté féministe du film. Charlize Theron alias Imperator Furiosa n’a rien à envier à Max. Ils sont sur un pied d’égalité et le fait de ne pas tomber dans le cliché de l’homme qui vient sauver la femme fragile est des plus rafraichissants ! Même les femmes qui accompagnent Furiosa bien qu’étant habillées de façon très légère ne sont pas des poupées dociles uniquement là pour faire joli.

Imperator Furiosa & Mad Max, un duo loin des clichés !

Imperator Furiosa & Mad Max, un duo loin des clichés !

Les personnages, malgré des dialogues peu étoffés, n’en sont pas moins touchant. Là où certains pourraient les trouver froids, moi je les ai trouvé justes. Un regard ou un mot expriment parfois beaucoup plus que de longs discours et en même temps des tartines de texte n’auraient pas été cohérentes avec le rythme du film. Le principe de course poursuite ne permet pas de longs discours. Le coup du gars qui roule à 200km/h tout en tuant des méchants et racontant sa vie c’est bon pour les blockbusters de pacotilles comme « 2012 ».

Enfin, n’oublions pas le méchant, Immortan Joe, sorte de gourou complètement dingue mais aussi totalement flippant !

 tumblr_nomuxmuekW1qba9qlo2_500 tumblr_nomuxmuekW1qba9qlo3_r2_500tumblr_nomuxmuekW1qba9qlo1_500

En conclusion « Mad Max : Fury road » est un excellent film d’action sur fond de religion sectaire et qui en plus réussi la prouesse de donner autant de profondeur et de crédibilité à ses personnages principaux que secondaires (une pensée pour Nux incarné par un Nicholas Hoult très touchant).