1

The Bold Type

Présentation : « The Bold Type » suit le quotidien de trois jeunes femmes, Jane, Kat et Sutton, qui travaillent toutes pour le magazine féminin Scarlet. Jane est maintenant rédactrice après plusieurs années passées comme assistante. Kat est la directrice des réseaux sociaux et Sutton est l’assistante de l’une des éditrice mais cherche à évoluer professionnellement dans la mode. Les filles vont enchaîner les obstacles, positifs comme négatifs, et apprendre à se connaitre et à grandir aussi bien personnellement que professionnellement.


J’ai récemment regardé cette série après en avoir entendu parler en bien. Qualifiée de « Sex and the city » version 2017, progressiste et féministe. Je ne pouvais pas ne pas y jeter un coup d’oeil.

Seulement voilà, même si cette série se regarde avec plaisir, elle est loin d’être parfaite et novatrice. « Sex and the city », ça c’était quelque chose ! Je vais donc aller à l’essentiel en vous donnant 3 aspects positifs et 3 aspects négatifs de « The Bold Type ».

POSITIF

1. L’épisode sur le cancer du sein était l’un des plus réussi. Jane a vu sa mère mourir de cette maladie et doit, pour un article, se renseigner sur le dépistage du gène « cancer du sein ». Un épisode très touchant dans lequel Jane et ses amies sont justes dans leurs émotions, aussi bien négatives que positives.

2. L’analyse des médias est vraiment réussie. En effet, à travers cette série c’est aussi les moyens de communication qui sont décortiqués. Comment en 20 ans on a vu notre comportement changer pour ne pas dire vivre une véritable révolution. Aujourd’hui, après une rupture on ne se lamente plus toute seule dans le noir mais on s’éclaire à la lueur de notre portable connecté au profil de notre ex sur Facebook, Instagram, Twitter… Une technique des plus masochistes mais très difficile à éviter en 2017 ! 

On traite aussi du cyber harcèlement. Comment de nos jours certaines personnes prennent un malin plaisir à répandre leur haine et le résultat que cela a sur leurs victimes.

Et puis surtout cette addiction aux réseaux sociaux qui finit par nous rendre plus actif dans le virtuel que dans la vraie vie…

3. Kat et son besoin d’aventure me parlent beaucoup. Alors qu’elle a un job en or que beaucoup lui envieraient ,elle rêve d’évasion et de sensations pures. Toute la journée connectée aux réseaux sociaux qu’elle gère d’une main de maitre, elle réalise qu’il y a une vie en dehors d’internet et qu’elle vaut le coup de prendre des risques, même si il faut parfois se faire violence.

tumblr_ovu8e0vdSC1w47t9ro1_540tumblr_ovu8e0vdSC1w47t9ro4_540

NEGATIF

1. Le monde du travail dépeint dans cette série c’est un peu Disneyland. Tout le monde est gentil et bienveillant. Personnellement je n’ai jamais connu pareille entreprise où votre patron est comme un père/une mère et vos supérieurs n’hésitent pas à vous aider à progresser. Les pauses s’enchainent au bon vouloir de nos héroïnes, la concurrence est toujours positive et les soucis financiers ont toujours une solution… Niveau de réalisme : 2/10.

2. Jane se retrouve à un moment confrontée à son rapport au sexe. En effet, cette dernière n’a jamais eu d’orgasme et j’ai trouvé ça intéressant à traiter. En effet, plutôt que de toujours mettre en avant l’épanouissement sexuel des personnages dans les séries tv il était pas mal de voir comment on allait exprimer le fait qu’avoir une sexualité sans orgasme n’était pas dramatique. Tout avait bien commencé jusqu’à ce que l’épisode tombe bras ouverts dans du bon gros cliché ! Jane fait la connaissance du playboy qui tient un édito sur le sexe dans un journal concurrent et BOOM en trois secondes elle a un orgasme… Encore une fois, niveau de réalisme : 01/10.

3. La relation homosexuelle entre Kat et Adena ne m’a pas vraiment touchée. En fait j’ai trouvé qu’on ne prenait pas beaucoup de risques avec ce couple. On nous vend une série moderne et le seul couple qui se limite à un petit bisou par ci par là c’est le couple lesbien. Pourquoi les couples hétéros ont ils le droit d’avoir des pulsions dans un ascenseur mais le couple lesbien, lui, doit être tout en tendresse et limite prude.

D’accord, Kat se découvre une attirance pour les femmes toute nouvelle. En réalité, c’est Adena qu’elle aime et non les femmes. Donc je comprends que c’est plus un amour plus « cérébral » que physique. Mais mince, à un moment il y a forcément une envie de contact… Je crois qu’aucune série ne fera jamais mieux que « Shameless » pour traiter d’une relation homosexuelle comme d’une relation hétérosexuelle (Ian et Mickey). Sans censure ni préjugés. Un couple reste un couple et ça m’agace de voir tant de pudeur car il s’agit de deux personnes du même sexe. On sent que les chaines sont encore très frileuses.

CONCLUSION

elles-sont-3

« The Bold Type » est une série sympathique mais plus proche de « Gossip Girl » que de « Sex and the city » d’un point de vue réalisme. Un bon divertissement, d’ailleurs si il y a une saison deux je la regarderai surement.

Publicités
1

10 fois où Cristina Yang m’a piqué ma réplique !

1. Aime ma personnalité plus que mon physique !

C’est toujours agréable de s’entendre dire qu’on est jolie mais ce que je préfère plus que tout c’est lorsqu’on complimente mon sens de l’humour, ma culture générale…

tumblr_o7n8d3R9KT1v5tjjxo2_r2_250

2. #nofilter

tumblr_macosaBaHi1r6kab2o1_500

3. Féministe

« Gonzesse », « Femmelette », « Pisseuse »… Autant d’insultes dérivées du mot : femme. Un jour peut-être la femme ne sera plus associée à un état nerveux, de la faiblesse ou un manque d’intelligence.

510170761

4. La bouffe c’est la vie !

tumblr_o7n8d3R9KT1v5tjjxo5_r2_250

5. La vie en gris

Je suis souvent agacée par les gens qui se plaignent pour un oui ou pour un non. Je préfère voir la vie comme une balance et si elle penche plus du coté du positif alors ça me va. On rencontrera toujours des difficultés. Le but n’est pas de les ignorer mais de continuer à avancer malgré elle et de ne pas se plaindre si cela nous demande plus de temps.

tumblr_o7n8d3R9KT1v5tjjxo6_r9_250

6. Avoir le sens des priorités

7. Bien choisir ses amis

8. Les bébés

J’aime bien les bébés mais je n’ai pas un amour aveugle est absolu envers eux. Certains sont vraiment moches et alors quand ils se mettent à pleurer n’en parlons pas…

tumblr_oavlhnubm01usp12jo6_400 tumblr_oavlhnubm01usp12jo4_400

9. Etre sûre de soi

Certains prendront ça pour de la prétention mais par moment il faut jouer la carte « je suis fabuleuse et éblouissante ». Il n’y a pas de meilleur moyen de l’être qu’être sûre de l’être !

anigif_original-16590-1446685771-23

10. Se renseigner sur les gens

Toujours mener une petite enquête lorsqu’on rencontre une nouvelle personne. On appelle ça de l’investigation préventive.

farewell-cristina-yang-best-one-liners2

0

Bilan Avril – Mai 2017

spring

Ce que j’ai LU :

couv20535614 Hot Love Challenge - Cécile Chomin

Ce que j’au vu « FILMS » :

Ce que j’ai vu « SÉRIES » :

J’ai dévoré « Big little lies »,

« Stranger things » (S1),

« 13 Reasons why » (S1),

« Dix pour cent » (S2)

tumblr_ooohu1KLsY1rymr5wo2_500tumblr_ooohu1KLsY1rymr5wo1_500

et « Girlboss » (S1).

tumblr_oox0mo0kgv1wonv2mo1_540tumblr_oox0mo0kgv1wonv2mo2_540tumblr_oox0mo0kgv1wonv2mo3_540

J’ai terminé « Girls » (S6)

girls-feb17-TopImage

et « The Walking Dead » (S6).

tumblr_oqvrbhsKjh1w2p8rho1_500

J’ai continué (lentement) « Young & Hungry » (S5),

tumblr_on6yz8delI1w863lzo1_500tumblr_on6yz8delI1w863lzo2_r1_500tumblr_on6yz8delI1w863lzo3_r1_500

« The Affair » (S3)

the-affair-306-1

et « Grey’s Anatomy » (S12) que j’avais un peu laissé de coté.

Je rame avec « Once upon a time » (S6).

good-with-kids

Enfin j’ai commencé « Victoria » (S1)

et « House of Cards » (S1-S2-S3).

0

Girlboss

girlboss

Présentation : Rebelle et fauchée, Sophia se bat pour créer un véritable empire en ligne tout en apprenant à être la patronne. Une série comique inspirée du best-seller #Girlboss.


Mon avis : 3.5/5

Dévorée en deux jours, cette série tirée d’une histoire vraie est pour moi pleine de qualités ! Signée Netflix, « Girlboss » nous propose de suivre les aventures professionnelles de Sophia, une jeune femme paumée mais bien décidée à réaliser ses rêves.

girlboss-1

Fan de fringues vintages, Sophia va décider d’en faire son gagne pain. Après des années passées à vagabonder de petit boulot en petit boulot, sans but et réelle motivation, elle se retrouve à vendre une veste ancienne sur Ebay et réalise qu’il y a un business à prendre. En plus de rapporter gros, cela lui permettrait de mêler passion et travail. Son dynamisme est agréable à regarder et ne tombe jamais dans de la midineterie façon « chick-lit ».

tumblr_oorvpyRbQN1vpc4i7o2_500 (1)

Sophia est un peu fofolle, voire beaucoup. Je dois avouer que je n’ai pas toujours été fan de son caractère excessif et impulsif mais l’un dans l’autre on se retrouve facilement dans ce personnage qui en plus d’avoir envie de réussir dans sa nouvelle carrière, cherche aussi à avoir un certain équilibre dans sa vie amoureuse et ses relations amicales.

En créant « NastyGal », son site de vente de vêtements vintages, elle va surtout réaliser qu’elle a du talent. Car sous son ambition et son dynamisme se cache une petite fille abandonnée par sa mère, lui préférant sa pseudo carrière d’actrice, et dont les relations avec son père, bien qu’existantes, sont loin d’être chaleureuses.

« Girlboss » est une ode aux filles perdues mais motivées. Celles qui ne savent pas encore vraiment ce qu’elles veulent faire mais savent exactement ce qu’elles ne veulent pas faire. Une histoire vraie avec des personnages crédibles et des situations mêlant loufoque et réalisme.

Bonus non négligeable, l’extraordinaire bande son !


Et si la série ne vous suffit pas, sachez que vous pouvez lire le livre « #Girlboss » dont elle est tirée. 

41UFD3XZGAL

Présentation : Sophia Amoruso n’était pas forte en maths. Elle n’a pas fréquenté les prestigieuses universités dont sont issus la plupart des patrons de la Silicon Valley. Pour tout vous dire, Sophia Amoruso était même un cancre, plutôt porté sur les fêtes et les copains que sur les études dont elle décroche à dix-sept ans pour mener une vie de patachon. Mais, après un petit boulot mortifère et quelques déboires avec la police, Sophia décide de mettre le paquet sur son passe-temps favori : dénicher des vêtements vintage dont elle habille ses copines pour en «faire des looks» postés sur les réseaux sociaux. Les commandes pleuvent. Huit ans plus tard, Sophia Amoruso génère 74 millions d’euros de revenus sur son propre site de vente en ligne, Nasty Gal. Ou comment une adolescente rebelle est devenue une femme d’affaires de trente ans à la tête d’une entreprise de plus de quatre cents personnes.

0

10 fois où Miranda Hobbes m’a piqué ma réplique !

1. Brain is the new Sexy

mir_prsn

2. Un brin hypocondriaque

tumblr_ok7i2xCaN91tfqlfqo1_540tumblr_ok7i2xCaN91tfqlfqo2_540tumblr_ok7i2xCaN91tfqlfqo3_540

3. Comment se remettre d’un ghosting

Sex-and-the-City-sex-and-the-city-30634251-500-300

4. Wifi addict

6361609001924610392047270304_636160886367977154-719750045_miranda

5. Mur de protection

Quand vous vous êtes faite avoir au moins une fois en amour cela vous change. Personnellement ça me rend de plus en plus craintive et je peux facilement donner l’impression de m’en foutre. Un peu comme les mecs (et Miranda)…

giphy

6. Forte mais avec quelques moments de faiblesse

tumblr_nc7pzjwug01tfqlfqo1_500

7. Le sens du réalisme

1 23 4

8. #feministe

tumblr_nsib84XU6B1uwqed9o1_1280tumblr_nsib84XU6B1uwqed9o2_1280

9. Verbalement peu démonstrative

tumblr_ofrvzuJYed1uvj8g9o1_500

10. Je parle le sarcasme couramment

she-has-problem-accepting-who-she-admitting-her-faults

0

Bilan Mars 2017

Ce que j’ai LU :

 

Ce que j’ai vu « FILMS » :


  

Ce que j’ai vu « SÉRIES » :

J’ai continué « The Walking Dead » (S7) mais je rame un peu,

« Girls » (S6)

 et « The Affair » (S3).

J’ai repris avec plaisir « Broadchurch » (S3)

et « Young & Hungry » (S5).

J’ai terminé « Black Mirror » (S3)

et « The Good Wife » (S7).

J’ai bindge watché la première saison de « Santa Clarita Diet »,

« Easy » (S1),

« Grace et Frankie » (S3)

et « WorkinGirls » (S4).

Enfin, je regarde au compte goute « The Mindy Project » (S5).

0

Santa Clarita Diet

Présentation : Un couple d’agents immobiliers voit sa vie chamboulée par une transformation spectaculaire qui va les attirer vers la mort et la destruction… pour le meilleur.


Mon avis : 3,5.5

Dernièrement j’ai regardé la première saison de « Santa Clarita Diet », une série signée Netflix qui raconte la vie plus du tout ordinaire d’une famille banlieusarde depuis que la mère s’est transformée en zombie.

Comment continuer à vivre sa petite vie routinière quand son régime alimentaire est passé des pizzas au livreur de pizzas ?! Sans parler du comportement « intense » pas toujours facile à contrôler.

Drew Barrymore campe ici cette femme rangée / mère / agent immobilier/ zombie. J’ai beaucoup aimé le binôme qu’elle forme avec Timothy Olyphant qui joue son mari. Ces deux là sont complètement déjantés et leur façon d’appréhender le statut de zombie est totalement loufoque.

Cette série pourrait être une sorte de parodie mais au final elle est un peu comme le film « Zombieland ». Tout en étant dans le second degré on respecte les grands codes du genre : genèse, gore, recherche scientifique…

« Santa Clarita Diet » se veut rafraichissant. On vit une situation grave mais on décide de voir le verre à moitié plein et de s’en accommoder. On bouffe le voisin un peu trop poilu pour cacher les preuves d’un homicide involontaire, on recolle ses membres nécrosés au pistolet à colle, on enterre les tripes d’un collègue en famille et on met un point d’honneur à garder le sourire en toute situation. La zombification ne gâchera pas 20 ans de mariage !

tumblr_oktrn1ObjO1tfehhco1_540tumblr_oktrn1ObjO1tfehhco2_540

0

Bilan « Hiver », Janvier & Février 2017

jf

Ce que j’ai LU :

718cevfnpll couv73343953 couv3784363

Ce que j’ai vu « FILMS » :

eliz vic ice
soleil jackie late
tamara ran fargo

Ce que j’ai vu « SÉRIES » :

J’ai terminé « Poldark » (S2),

1 23 45 67 8

J’ai continué « Grey’s Anatomy » (S13),

tumblr_og3hnvqdw71qcl750o1_250 tumblr_og3hnvqdw71qcl750o2_250

« The Big Bang Theory » (S10),

tumblr_ogoni1ixhn1uobl94o1_500tumblr_ogoni1ixhn1uobl94o2_500

« Nashville » (S5).

tumblr_okkea2te9d1v0mobao1_1280

J’ai repris « The Good Wife » (S7),

1-hgyg-r0nza6oesuszorbua

« The Affair » (S3),

« Girls » (S6)

♥ Riz Ahmed ♥

1 2

et bien entendu « The Walking Dead » (S7) !!!

tumblr_olao54j48t1rszoo3o2_400

Je me suis aussi remise à « Empire » (S3).

pi8odu7fml7f65azla6l

J’ai vu l’épisode de Noël de « Grantchester ».

tumblr_oitk37cmyq1qazm8bo1_400 tumblr_oitk37cmyq1qazm8bo2_400

Enfin j’ai regardé l’ultime saison de « Fais pas ci, fais pas ça ».

tumblr_ol4a9hshbq1rymr5wo1_500

0

« Sex and the City » c’est mieux à la télé !

Lorsque ta vie devient un épisode de série, c’est nettement moins drôle que ce que tu l’imaginais.

A 16 ans j’étais fan de « Sex and the City ». Pour moi, ces femmes indépendantes amoureusement mais fusionnelles amicalement étaient l’incarnation de la vie parfaite. Un idéal à atteindre !

En seconde j’avais déjà oublié l’idée du Prince Charmant, lui préférant de loin des cocktails colorés dans des lieux branchés, des tenues sexy accompagnées de talons hauts hors de prix et des petits amis à durée limitée.

tumblr_nava86zfpy1qfj0mfo1_500

Cette vie là, je la vivais par procuration à travers chaque nouvel épisode de « Sex and the City ». Je me délectais des intrigues amoureuses qui très souvent échouaient sans que ce ne soit réellement grave. Leurs histoires étaient surtout prétexte à discussions. Rien n’est meilleur que de regarder des femmes analyser les comportements masculins. J’en étais même arrivée à la conclusion suivante : l’homme n’a qu’un seul but sur terre, donner aux femmes un sujet de conversation universel (un peu comme la météo mais avec des hormones).

f71cde9f6cd07e70bbf2e7acfac45617

Qu’est ce qu’on est naïve à 16 ans…

Aujourd’hui j’ai 30 ans, je vis seule à Paris, j’ai des amis formidables et je bois des cocktails aux noms rigolos. Par contre je ne supporte toujours pas les talons hauts. Je ne suis ni coincée, ni fleur bleue, je ne cherche pas de plan cul mais si ça arrive, ça peut me convenir. En définitive, je suis une fille relativement normale en 2017 dont la vie sentimentale pourrait se résumer en trois cas tristement clichés.

Cas n°1 : Le semi plan cul

On se rencontre et on accroche. Cependant on sait très vite que ça n’ira pas bien loin avec lui. Pourtant la relation n’est pas strictement physique. On discute, on sort, on mange et on baise. On a une relation ultra protégée : on discute de toute et de rien, on sort uniquement à deux, on mange chez lui et on baise sans sentiment.

Alors qu’au départ on avait envie d’une relation sérieuse, on finit par se dire que cette façon de faire n’est pas sans avantage. On est loin des papillons dans le ventre mais au moins on ne termine pas en psychanalyse à chaque fois que son comportement devient suspect et puis rien ne nous empêche de garder un oeil ouvert si on croise quelqu’un de mieux.

tumblr_inline_nspnxbquf71rc7kwd_500

Cas n°2 : L’homme invisible

Alors lui vous ne l’avez jamais physiquement rencontré et pourtant il vous a pourri plusieurs soirées. A force de week-end prolongés, de problèmes de santé, de surplus de travail et j’en passe, vous n’avez jamais réussi à aboutir à un tête à tête et ce n’est pas peine d’avoir essayé.

tumblr_n8w17t9ty81qlb447o1_400_zpsaea502c0

Au final vous avez conclu l’histoire (jamais commencée) par un texto nocturne très alcoolisé dans lequel vous mettiez clairement en doute la présence d’attributs masculins dans son anatomie. Point final !

Cas n°3 : L’acteur

Après plusieurs ratages, vous décidez qu’il est temps de vous remettre en question. Vous réfléchissez alors à la raison de votre célibat, ou plutôt AUX raisons.

miranda-level-headed-realistic-about-love

C’est ainsi, après une phase en mode je vais finir vieille fille, que vous en arrivez à matcher sur Tinder avec un mec qui, physiquement parlant, ne vous fait pas frétiller du bassin. Vous ne voulez plus tout miser sur le physique et il s’avère que cet homme, en plus de vous trouver belle et intelligente, est drôle et intéressant. De plus, un rendez-vous ça n’engage à rien ! Quelques jours plus tard vous voila donc tous les deux autour d’un verre. Physiquement il n’est pas mieux en vrai qu’en photo mais mentalement il est largement au dessus de vos anciennes conquêtes.

Après ce premier rencard on est un peu paumé. Le physique ne ferait donc pas tout ! Une semaine passe et vous voilà chez lui à boire un verre. Etrangement vous ne le trouvez plus si « moche » (et ce n’est pas dû à l’alcool). Bien au contraire, il vous attire beaucoup ! Il sait parler (il est acteur/auteur, méfiance ?), il sait écouter, il est drôle et prévenant. Ce qui devait arriver, arrive. Vous passez la nuit ensemble. Pour vous, c’est tout sauf un coup d’un soir et son comportement vous pousse à croire qu’il en est de même pour lui. Vous rentrez chez vous sur un petit nuage et pas un jour ne passe sans qu’il ne vous dise qu’il est heureux de vous avoir rencontré, que vous lui manquez, qu’il pense à vous et qu’il a envie de vous.

giphy

Vous finissez par vous revoir et tout se passe à nouveau bien. Encore une fois vous rentrez chez vous le coeur en effervescence mais étrangement aucun message de sa part. Les heures passent et vous devez vous contenter d’un simple « OK ». Vous vous refusez à tomber dans la paranoïa mais c’est plus fort que vous, quelque chose a changé. Vous laissez passer une journée et par son silence votre impression se confirme.

tumblr_nea1pav8vh1tfqlfqo1_500

Après une nuit blanche vous finissez par lui poser la question. Il vous explique alors qu’il est en effet un peu distant mais que cela n’a strictement rien à voir avec vous avec qui il est si bien. C’est une histoire de surplus de travail et de manque de temps pour soi. Parce-que les scènes ce n’est bien qu’au cinéma et surtout parce-que vous ne voulez pas tout gâcher, vous lui dites que vous comprenez, qu’on peut y aller « doucement mais surement ». Content que vous compreniez la situation, les choses semblent être débloquées. Seulement dans votre tête c’est encore le mode « panique » qui est enclenché car votre dernier message, celui là même où vous ouvriez votre coeur, est resté sans réponse.

sex-and-the-city-mr-big-carrie-bradshaw-3

Au bout de deux jours sans nouvelle vous craquez et lui envoyez un texto mais sa réponse totalement impersonnelle vous met K.O. Vous cherchez à nouveau à comprendre. A le comprendre. Vous voyez vos amis. Les filles vous disent qu’il a surement eu peur car s’est allé trop vite et que par conséquent il a besoin de temps. Les mecs, eux, optent pour l’hypothèse du baratin pour arriver à ses fins. Vous, pendant ce temps, vous repassez en boucle les derniers instants passés ensemble afin de comprendre où ça a loupé. Cela devient une obsession qui vous bouffe littéralement le cerveau, nuit et jour.

tumblr_naficsgbdr1tfqlfqo1_500

Vous terminez alors dans un bar sympa avec des amis autour d’un cocktail au nom rigolo. Cet homme est le sujet de conversation numéro un mais vous réalisez qu’il n’est pas que ça. Non, il est avant tout un homme qui vous a blessé. Contrairement au dicton, il ne vous a pas rendu plus forte, juste plus craintive.

Vous êtes là avec vos amis, dans ce bar branché, à boire des cocktails mais vous n’avez pas du tout envie de rire.

anigif_enhanced-3477-1481833365-2

Vous êtes là avec vos amis, dans ce bar branché, à parler d’un homme mais vous savez que contrairement à une série il vous faudra plus d’un épisode pour l’oublier.

Vous êtes là avec vos amis et vous comprenez que ce qui rendait Carrie, Samantha, Miranda et Charlotte si fusionnelles ce n’était pas leurs passions pour les Stilettos et les Cosmo mais leur soutien inconditionnel à chaque fois que l’une d’elles y a cru… à tord !

Vous êtes là et vous vous dites que tout ça c’était bien plus fun à la télé…

…..

…..

…..

….. Mais pourquoi il ne me rappelle pas ???

course-still-makes-us-want-fall-love

0

BIlan Décembre 2016

dec

Ce que j’ai LU :

Je lis « Outlander » en saccadé, j’ai un peu de mal à me mettre dans l’histoire.

Le Temps n'est rien - Audrey Niffenegger Outlander - Tome 4 - Les tambours de l'automne - Diana Gabaldon couv24807723

Ce que j’ai vu « FILMS » :

irr med

Ce que j’ai vu « SÉRIES » :

J’ai dévoré « And then there where no one », une nouvelle adaptation du célèbre livre d’Agatha Christie « Les dix petits nègres ». Génial !!! (Bonus non négligeable : Aidan Turner torse nu…)

35e776da62b7ffc91aed764ea67551c9

J’ai commencé « The man in the high castle » (S1). Pas mal du tout !

J’ai terminé la mi-saison de « The Walking Dead » (S7). Reprise en février…

tumblr_oi8u75vknx1uouaygo1_250

J’ai continué « The Big Bang Théory » (S10),

tumblr_oi9etlyeci1qzg3f8o2_500tumblr_oi9etlyeci1qzg3f8o3_r1_500tumblr_oi9etlyeci1qzg3f8o4_r1_500

« Black Mirror » (S3)

tumblr_oi2j5vg7fy1qbc9oso2_1280 tumblr_oi2j5vg7fy1qbc9oso3_1280

et « Poldark » (S2).

tumblr_oe3us4myei1ql3i4oo2_540

J’ai terminé « IZombie » (S2),

dec6d8d2fb24af20224a1403ce9ca2e0

« Shameless » (S7),

tumblr_oi87cjasau1uw1v47o1_1280

« Younger » (S3)

tumblr_oi9urrra5o1v2hlopo4_250 tumblr_oi9urrra5o1v2hlopo2_250

et la mini série « Dark Angel ». Joanna Frogatt y est excellente !

tumblr_nyn759ik8o1sqr5h5o2_500

Enfin, j’ai repris « Nashville » (S5),

nashville