0

Célibataire : #OU

Quand on cherche un homme en 2017, plusieurs possibilités s’offrent à nous. Pour commencer on a le bon vieux «Tu ne connaitrais pas quelqu’un de célibataire et sans tare cachée ?» qu’on pose seulement aux amis les plus proches qui savent très bien qu’il ne sert à rien de vous brancher avec Michel de la compta.

Ensuite on a l’option «Chasse & Pêche». L’action se déroule en général dans un bar ou une boite.

flirt

Le hic c’est que si vous êtes comme moi, vous aurez besoin d’une bonne dose d’alcool dans le sang pour combattre votre timidité et la conséquence on la connait tous. Se réveiller à coté d’une personne bien moins attirante qu’elle l’était la veille. Et puis rien que le fait que cet homme ait accepté de vous suivre alors que vous étiez franchement saoule et donc très loin de la «femme charmante» est une raison en soi pour fuir en mode «walk of shame».

3b6215da0d4423d4a17954a6914a1f9f

On poursuit alors avec la drague 2.0, j’ai nommé : les sites de rencontres. Ici, pas besoin de se mettre sur son 31. Un profil qui sort du lot suffira. On n’hésite pas à user de son petit coté aguicheuse mais sans jamais tomber dans la vulgarité. Tout est une histoire de balance. On évite la duckface mais on déboutonne légèrement son chemisier pour dévoiler un début de décolleté.

Profile-1451925817

Enfin, pour ceux qui ont la flemme de remplir un profil, il reste des applis du type TINDER qui récupèrent vos données Facebook. En cinq minutes vous voilà connecté à des centaines de célibataires. Par contre, l’adage qui dit «Un minimum d’investissement pour un maximum de rendement» n’est peut-être pas le plus adéquate.

tinder-nope-swipe-left-gif

0

Célibataire : #CONSTAT

Un dimanche après-midi (les remises en question ont toujours lieu ce jour là) vos doigts collent à force de les plonger dans un paquet de céréales et votre tenue pourrait passer pour sportive si elle n’était pas associée à un bindge watching des plus inertes. Félicitation, vous voilà arrivée à l’état de larve !

200

C’est alors qu’une angoisse vous assaille : Et si le reste de votre vie ressemblait à aujourd’hui ?

La suite de votre réflexion est tout aussi gaie…

– Dois-je acheter un chat afin de compléter le tableau de la célibataire triste et pathétique ?

– À partir de combien de jours mes voisins s’inquièteraient de mon absence ?

– Combien de temps met un corps pour sentir à travers les murs ?

– À partir de quel âge arrête t-on de vous demander si vous êtes célibataire aux repas de famille ?

635896230142831676-1827434325_newgirl4

Une fois ce sentiment de vide et de nullité passé, arrive la volonté de s’en sortir que certains qualifient aussi de désespoir.

Et puis la recherche de l’amour ne devrait pas vous prendre trop de temps. Vous avez des tas de qualités. Vous le savez, vos amis le savent, votre mère le sait, même votre teinturier glisse un «charmante» à chaque fois que vous récupérez votre linge. Non c’est sûr, ça va marcher. Ça doit marcher !

giphy