0

Kaamelott : Tomes 1 à 6

82977908_o

Tome 1 « L’armée du Nécromant » : L’armée du Nécromant plonge les héros de Kaamelott dans une lutte contre les morts-vivants. Alors que la vallée se trouve soudainement peuplée de zombies égarés (et pratiquement inoffensifs), Arthur et ses hommes remontent à la source du mal.

Tome 2 « Les sièges de transport » : Le péril s’abat à nouveau sur Kaamelott. De puissants objets magiques ressurgissent des profondeurs de l’oubli et menacent de tomber entre les mains d’un dangereux Chef Viking. Qui gagnera la course pour Les Sièges De Transport ? La troupe d’élite de Kaamelott, les Seigneurs Perceval et Karadoc ? Ou Haki, dont la proue du Drakkar menace de fendre le sable des plages du Royaume de Bretagne ?

Tome 3 « L’énigme du coffre » : Plus d’or à Kaamelott ! Les convois sont ils attaqués ? Quelqu’un manigance t il leur détournement ? Arthur et ses hommes mènent l’enquête et remontent la piste des chargements jusqu’au village minier. Pour résoudre l’Énigme Du Coffre, il leur faudra s’aventurer dans de lugubres galeries de mine et se transformer en cambrioleurs…

Tome 4 « Perceval et le dragon » : Le terrible Dragon d’Airain s’est réveillé ! N’écoutant que son courage, le Chevalier Lancelot se lance au galop vers le village menacé pour terrasser le monstre. C’est compter sans l’intervention du Chevalier Perceval, bien décidé à s’acquitter lui-même de cette Quête, secondé par son furet de guerre.

Tome 5 « Le serpent géant du lac de l’ombre » : Certains jurent avoir été attaqués… D’autres disent que le légendaire reptile n’a tout simplement jamais existé, qu’à force d’avoir peur des choses, on finit toujours par les voir. Le monstre calédonien est-il réel ? Les Chevaliers Perceval et Karadoc ne peuvent que l’espérer, car par ordre du Roi Arthur, ils ne rentreront pas à Kaamelott avant d’avoir accompli la quête du Serpent Géant du Lac de l’Ombre.

Tome 6 « Le duel des mages » : La toute-puissance de Merlin est remise en question. Sous peine de perdre le prestigieux poste d’Enchanteur de Kaamelott, il devra prouver ses pouvoirs et affronter les mages qui viendront le défier. Le sombre Elias de Kelliwic’h parviendra-t-il à vaincre Merlin en duel et prendre sa place auprès du Roi Arthur ?


Mon avis : 4/5

Nombre de pages : 48
Éditeur : Casterman
Langue : Français
Prix : 12.95 €

L’année dernière j’ai reçu les trois premiers tomes de la saga « Kaamelott » version bande dessinée et ce fut pour moi le début d’une énième admiration pour Alexandre Astier ! J’ai tout de suite accroché avec ces histoires totalement dans l’esprit de la série. Chaque tome nous propose de suivre les personnages cultes de la table ronde à travers de « folles » aventures. Zombies, Monstre du Loch Ness, Dragon… La bande dessinée permet d’explorer un peu plus l’aspect fantastique des aventures du Roi Arthur. Chose pas toujours évidente à mettre en avant sur nos écrans sans un énorme budget.

On pourrait penser qu’après plusieurs saisons cette BD ne nous apportera rien de nouveau, mais pas du tout ! Au contraire, en plus d’explorer encore plus l’aspect fantastique, elle nous permet aussi de suivre les personnages secondaires et d’en savoir plus sur quelques unes des aventures dont ils faisaient brièvement référence dans la série. Par exemple, Perceval et Karadoc et leur mission en Écosse dont ils reviennent avec une anguille au lieu du monstre du Loch Ness.

PlancheA_118522

T5 : Le serpent géant du lac de l’ombre

Coté humour, on reste dans la lignée de la série mais un poil plus léger. Comme si Alexandre Astier avait voulu élargir son public. Ainsi, tous les lecteurs passeront un bon moment, quel que soit leur âge. Pour l’instant (enfin j’espère que ce n’est pas la fin) six tomes sont disponibles. Je ne vous cacherai pas que j’ai quelques préférences : L’énigme du coffre (T.3) est mon préféré. Surement car on suit le groupe au complet et non un ou deux personnages. Enfin, ayant lu les six tomes j’attends avec impatience une suite enfin de compléter ma collection. Ces bd, en plus d’être drôles, sont aussi très belles, surtout lorsqu’on a la chance de se faire offrir un coffret comprenant les trois premiers volets comme ça a été le cas pour moi.